Les femmes dont l'index gauche et l'annulaire sont de longueurs différentes sont plus susceptibles d'être lesbiennes, selon une étude. Lire la suite