Quelles sont les vertus de l’œuf ?


L’œuf a une grande valeur nutritive. Ceci n’est pas étonnant puisqu’il sert à reproduire la vie. Généralement, on retrouve toujours un blanc et un jaune (plus rarement, deux jaunes, lorsqu’il y a eu double ovulation). Au total, l’œuf pèse en moyenne 60 g : environ 40 g de blanc et 20 g de jaune. Pour tous les éléments positifs qu’il apporte à l’organisme, l’œuf reste un aliment de choix pendant ce mois béni de ramadan.

Quelles sont les vertus de l’œuf ?
Notons que les œufs de choix sont les frais plutôt que les défraîchis. Les œufs des poules sont préférés aux œufs aux œufs de toute autre volaille car, ils sont à température modérée qui tend légèrement vers le froid. L’auteur de « La Loi » a dit : « Le jaune d’œuf est chaud et humide. Il rend le sang sanitaire et vif ». D’autres ont affirmé : « Le jaune d’œuf engendre la douleur, polit la gorge et la bronche ; il est efficace pour la gorge, contre la toux et les ulcères des poumons, du foie, et de la vessie, élimine la raideur surtout s’il est consommé avec la graisse d’amende sucrée, fait mûrir et assouplir le contenu de la poitrine et atténue la rugosité de la gorge ».

En outre, l’albumine égouttée dans l’œuf intensément tuméfié, refroidit la tumeur et apaise la douleur. Enduite sur la brûlure toute récente, l’albumine empêche sa vésication. Enduite sur le visage, elle l’empêche de se brûler par le soleil. Mélangée à l’oliban et enduite sur le front, l’albumine combat efficacement la fluxion. L’auteur de « La Loi » a inclus l’œuf dans la catégorie des remèdes du cœur et a dit : « Même s’il ne fait pas partie des remèdes absolus, le jaune d’œuf contribue au renforcement du cœur. Le jaune d’œuf rassemble trois faits : il se transforme rapidement en sang ; il renferme peu de déchets et le sang qu’il engendre est compatible avec le flux de sang qui accède au cœur rapidement. Ainsi, le jaune d’œuf est-il le facteur le plus adéquat pour éviter les maladies qui décomposent l’essence de l’âme ».

Précisons que le jaune d’œuf contient entre 180 mg et 200 mg de graisses, saturées et insaturées, selon l’alimentation qu’a reçu la poule. Parmi ces graisses, deux tiers sont des "bonnes graisses", un tiers constitue les fameuses mauvaises graisses associées au vilain cholestérol LDL. Ces graisses sont un peu particulières, on les appelle les phospholipides, parce qu’elles ont la faculté de se mélanger à l’eau. C’est ce qui permet aux différents composants des émulsions à base d’œufs, type moutarde, de bien se mélanger. Le jaune contient également des vitamines A, D et E en quantité intéressante. Alors que le blanc de l’œuf est ainsi essentiellement composé d’eau (33 g) et de protéines (7 g) dite pures, c’est-à-dire qu’ "elles ne sont pas mélangées à du gras, comme c’est le cas pour les viandes".

Quel est le rôle des protéines ?
Elles constituent un élément primordial dans notre fonctionnement quotidien. Les protéines participent au renouvellement de notre organisme (peau, ongles, cheveux mais aussi tissus musculaires, entre autres). Elles permettent à notre corps de lutter contre les agressions extérieures. Dans l’enfance, elles jouent également un rôle très important dans la croissance. Or, on l’a vu, qu’un blanc d’œuf contient en moyenne 7 g de protéines pures, sans graisses, ce qui en fait en quelque sorte "la protéine de référence, explique Stéphane Korsia-Meffre, auteur pour les éditions Vidal.

Elle est mieux digérée que la protéine de viande." Lorsque vous l’absorbez, vous faites uniquement le plein d’énergie, sans autre élément perturbateur. Notons enfin que le jaune est aussi riche en caroténoïdes. C’est d’ailleurs ce qui lui donne sa couleur. Les caroténoïdes permettent de protéger (un peu) des coups de soleil ainsi que d’entretenir la rétine de l’œil. "Ils constituent notamment un bon allié contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)", note Stéphane Korsia-Meffre.