Accessoires/Et si on mettait le voile ?


L’usage du voile remonte aux vieilles traditions liées au mariage, mais il demeure dans notre société moderne un accessoire incontournable qui apporte sa touche à la tenue de la mariée. Symbole de pureté, de pudeur et de soumission au mari, son choix répond à un certain nombre de critères que de nombreuses personnes ignorent.

Ses matières
Le voile de la mariée est conçu en général dans des matières principales comme le tulle et/ou la dentelle. Mais certains stylistes préfèrent l’organza ou même la mousseline. Il peut être simple, blanc ou agrémenté de perles, de dentelle ou de broderie.

Les types de voile de mariée
Il en existe plusieurs, et ils se distinguent par leur longueur. Mais, nous vous proposons les plus courants.

Voile court ou voilette
C’est le voile de mariage le plus court. Il est souvent utilisé pour agrémenter un chapeau lors des cérémonies civiles et cache une partie du visage ou le tout. Il peut aussi descendre juste en dessous du menton. Si vous n’êtes pas grande de taille ou si vous portez une robe de mariage courte, ce type de voile est fait pour vous.

Voile aux épaules
Comme son nom l’indique, il est long jusqu’aux épaules. On le porte à souhait sur des robes à décolleté, plongeant ou pas. Il sied à peu près à toutes les robes et à toutes les morphologies, en particulier aux petites tailles.

Voile style coude
Recommandé pour les robes à décolleté et les mariées de petite taille, car il donne de l’élégance sans masquer la silhouette. Il touche la longueur du coude, lorsque les bras sont droits. Voile classique, ballet ou valse, il enveloppe en quelque sorte la mariée de la tête aux pieds (il tombe sur les chevilles).

Voile chapelle
Ce type de voile descend jusqu’au sol et forme une traîne. Très élégant, il est aussi impressionnant et confère une touche de romantisme. Il est conseillé pour des robes de mariée simples.

Voile cathédrale
Ce voile est imposant, long et son port nécessite un cortège de demoiselles ou d’enfants d’honneur pour le porter au cas où…

Quelques conseils pratiques…
Le choix du voile est soumis à la règle du contraire. Il ne doit pas être de la même matière que la robe de mariée. Si, par exemple, la robe est en dentelle, le voile peut être en tulle. Prenez la bonne habitude de choisir votre voile après avoir eu une idée précise de la robe et de votre coiffure. Les conseils des professionnels devront vous être très utiles en la matière. Si la robe est assez fantaisiste avec de la broderie, des perles ou autres, optez pour un voile simple afin de ne pas trop en faire et de mettre l’accent sur les détails de votre robe.

Par contre, si la robe est simple, un peu de touche fantaisiste sur le voile comme des bordures brodées ou perlées fera l’affaire. Le choix de la longueur du voile est déterminé par votre taille, le style de votre robe de mariage, la taille de votre fiancé, surtout s’il est très grand (le voile va ajouter quelques pouces à votre taille visuelle d'ensemble).