Les premières rides chez les femmes et les armes pour les ralentir

La peau commence à vieillir, lentement mais sûrement, que l’on soit homme ou femme, à partir de 25 ans. La production cellulaire ralentit, l’hydratation de notre épiderme se dégrade et l’on résiste de moins en moins bien aux

Même si chaque jour nous repoussons le seuil du vieillissement à coups de prévention, de suivi médical, de régime alimentaire, d’activités physiques, de progrès scientifique comme de cosmétiques, malheureusement nous n’y échapperons pas. La ride se définit comme un sillon linéaire à la surface de la peau dû à un repli de l’épiderme et du derme.

On répertorie différents facteurs de vieillissement.

Tout d’abord, les modifications de la peau liées au processus normal de vieillissement entraînent une plus grande finesse de toutes les couches de la peau, ainsi qu’une diminution d’activité des glandes cutanées. La peau s’amincit en moyenne de 6% par an. Chez les femmes, le phénomène s’amplifie à l’approche de la ménopause, car les bouleversements hormonaux qu’elle entraîne accélère la perte d’élasticité. Pour les hommes, la peau a plus tendance à s’épaissir avec l’âge, mais n’ayez crainte les rides ne s’y sculpteront que mieux. Les facteurs environnementaux jouent également un rôle important dans le processus de vieillissement, mais surtout ils l’accélèrent et le renforcent.

Qui sont-ils ?

Le soleil :
la quantité de rayons UV auxquels on s’expose notre vie durant est déterminante et plus vous vous exposez plus votre capital soleil se réduit et provoque des lésions irréversibles. En effet, les expositions répétées et prolongées, surtout sur le visage, favorisent la formation de radicaux libres qui agressent les cellules cutanées et provoquent leur mort prématurée.

Le tabac :
De plus en plus préoccupant également pour les femmes, rétrécit le diamètre des petits vaisseaux nourriciers de la peau qui alimentent en micro nutriments les cellules cutanées qui alors se fragilisent.

La fatigue :
Si vous êtes fatiguée, votre peau l’est aussi. Il faut donc avoir un sommeil réparateur, car, durant le sommeil, la peau se relâche et nos cellules réparent les agressions subies pendant la journée.

Le stress :

Lui aussi est perturbateur des cycles biologiques. La crispation due au stress se traduit par des stries, des marques sur votre visage.

L’alcool :
Il ternit le teint, favorise la couperose et accélère prématurément le vieillissement de la peau car les molécules d’alcool brisent les vaisseaux sanguins et créent un réseau de capillaires éclatés.

Quelles armes contre les rides ?

Vous l’aurez bien compris, la première arme contre les rides est d’avoir une hygiène de vie irréprochable, qui passe donc par un bon sommeil et une alimentation équilibrée et adaptée.

L’alimentation permet de lutter contre les atteintes oxydatives de la lumière, du soleil et de ses UV, du tabac, de la pollution...
Donc pour éviter les rides il faut consommer régulièrement des fruits, des légumes, du poisson et cuisiner principalement à base d’huile d’olive, un régime pauvre en sucres raffinés et en mauvaises graisses.

Vous avez aussi la solution d’investir des sommes importantes dans des crèmes réparatrices, mais là nous vous laissons seul juge de l’efficacité.Enfin ultime recours, la chirurgie esthétique pour celles qui ne supportent pas que les années puissent avoir un quelconque effet sur leur physique.

Florence Bayala

Coll: Skin@cadémia