Le secret pour garder une sexualité épanouie


Après son accouchement, les médecins d'Ann Marie Yates lui ont recommandé des exercices post-nataux pour remuscler son plancher pelvien. Trop occupée par sa nouvelle vie de maman, elle a oublié ces recommandations.

Ann Marie Yates a donné naissance à son premier enfant à la fin des années 80. Elle a reçu des tas de conseils de la part des infirmières. Grâce à elles, elle a appris à s'occuper correctement d'un nouveau-né et à lui donner le sein. Le personnel soignant lui a également recommandé des pratiquer des exercices pour remuscler son pelvis. "On m'a juste dit que je devais les faire, mais on ne m'a jamais expliqué comment je devais les faire", a expliqué Ann Marie au Daily Mail. "Quand j'ai quitté l'hôpital, j'avais tellement de travail que ça m'est complètement sorti de la tête. Mais personne ne m'avait dit à quel point ces exercices étaient importants et qu'ils m'épargneraient des tas de problèmes plus tard", a-t-elle ajouté.

Avoir un nouveau-né à la maison demande beaucoup d'attention et de nombreuses mamans n'ont plus le temps de s'occuper d'elles-même. Mais si certaines parviennent à prendre soin de leur corps en faisant ces exercices, elles les font sans doute mal parce que les médecins leur ont simplement dit qu'elles devaient contracter leurs muscles comme si elles se retenaient d'aller à la toilette. Cette manière de faire n'est pas efficace parce qu'elle ne permet pas de remuscler les muscles profonds. A terme, cette mauvaise manière de faire peut entraîner des problèmes d'incontinence chez les femmes.

Ann Marie Yates fait partie de celles qui en souffrent. "J'ai été incontinente pendant plusieurs années. J'avais également des cystites à répétition surtout après avoir eu des relations sexuelles. J'ai commencé à repousser mon petit-ami parce que je pensais que le sexe aggravait mon problème", a expliqué Ann Marie. Après plusieurs semaines, elle a consulté son médecin traitant qui a diagnostiqué un prolapsus génital. "J'aurais souhaité qu'on m'avertisse plus tôt de l'importance des exercices pelviens", a-t-elle regretté.

Aujourd'hui, il existe des appareils pour aider les jeunes mamans à se remuscler. "J'ai d'abord fait des recherches sur Internet pour connaître le coût d'une intervention chirurgicale, mais c'était hors de prix. Je suis ensuite tombée sur le pelvic toner. Je l'ai acheté et j'ai remarqué une nette amélirotation en seulement quelques semaines d'utilisation. Cet appareil a changé ma vie", affirme-t-elle.