Sexe : 10 bonnes résolutions pour 2015


Et si cette année les meilleures résolutions se jouaient sur un terrain beaucoup plus hot ? Top 10 résolutions coquines à adopter à deux.

On parle sexe sans tabou

La communication pèche souvent dans le couple. Primordiale en matière de sexualité, elle est le moyen le plus simple de satisfaire vos attentes et vos envies sexuelles. Parler sexe permet de conjurer les tabous pour accéder plus facilement à l’orgasme. Instituer un langage érotique et savoir écouter l’autre constitue sans doute la résolution la plus importante de toutes. Prête à essayer ?

On dope sa libido

La sexualité est comme la relation de couple, faite de hauts et de bas. Anxiété, fatigue, baisse de moral, de nombreux aléas peuvent faire baisser le thermomètre du désir. Heureusement, plusieurs "boosters" peuvent aider à nous maintenir en forme et entretenir notre libido : acupuncture, hypnose, compléments alimentaires, aphrodisiaques... Attention, toutefois, il ne s’agit pas de remède miracle. Parfois la cause de la baisse de libido est plus profonde, dans ce cas, on demande conseil à son sexologue.

Au lit, on se lâche (vraiment)

Exit la pudeur, la femme sage que vous étiez en 2011 est devenue (très) coquine. Désormais c’est vous qui prenez les choses en main : musique, mots doux, caresses, baisers, huiles essentielles, chaque détail compte pour émoustiller vos sens et surprendre votre compagnon.

On fait l’amour partout…

Cette année on cherche à casser la routine en trouvant des endroits insolites et plus excitants que le lit conjugal pour faire des galipettes. Bien sûr, en plein hiver on évite les lieux en plein air pour tester des endroits publics où la prise de risque est limitée : cage d’escalier, ascenseur, voiture, cinéma… 

On traque son point G

Non le point G n’est pas un mythe. Il se situe à l’intérieur du vagin, à 3-4 cm de son entrée. Pour savoir si on fait partie des 10 % de femmes qui parviennent à l’orgasme grâce à lui, on apprend à le stimuler en suivant les conseils de notre sexologue Catherine Solano.

Si comme la plupart des femmes, la quête du point G est une course illusoire, on se rabat sur notre position préférée, celle qui nous fait jouir à tous les coups. >> A lire aussi : Tout sur l’orgasme.

On revisite le missionnaire

Un peu passée la position du missionnaire ? Pas avec cette version revisitée : on brouille les pistes en changeant les rôles. C’est vous qui bougez du bassin pendant qu’il est immobile. Vous jouez aussi sur les regards et modifiez votre respiration de façon à inspirer quand il expire.

On fantasme librement

On cesse de culpabiliser pour les fantasmes et rêves érotiques que l’on fait en pensant à un autre. Cette infidélité fictive permet de nourrir son désir sexuel et son excitation, pour oser des choses cette fois-ci bien réelles avec son partenaire. Qu’on se le dise, s’abandonner à ses fantasmes est bon pour la sexualité du couple !

On raffole des jeux coquins

Comme on a l’âme joueuse, on pimente ses nuits en se lançant des défis érotiques : le but est de marquer le plus de points en réalisant le plus d’actions. On peut aussi se laisser séduire par des cartes cadeaux ou un offrant un sex-toy. >> A lire aussi : 4 jeux érotiques à faire à deux.

On prend son temps

On redécouvre le plaisir de ralentir pour laisser monter progressivement le plaisir. Le slow sexe ou l’art de prendre son temps sous la couette permet de vraiment se retrouver avec son partenaire. Douceur et tendresse au rendez-vous.

On teste les massages érotiques

Ambiance tamisée, bougies de massage, huiles essentielles, on crée un univers propice à la détente et à l’intimité pour masser les pieds, la nuque et autres parties érogènes de notre Jules. Fait avec sensualité, le massage se révèle un super préliminaire à l’amour.