Où en êtes-vous avec votre copain ? Va-t-il vous épouser ou allez-vous vous séparer ?

Pas toujours facile de se sentir aussi impliqué et passionné dans sa vie de couple qu’aux tout premiers jours… Parce que certains mythes amoureux ont la vie dure et nous bernent (évoquons simplement « Amour Toujours » et « Pour toute la Vie »), la relation de couple a parfois du mal à passer la triste routine du quotidien. Un grand point d’interrogation se pose parfois sur la case « qu’est-ce que je ressens pour elle/pour lui ? »

De vaisselle sale qui s’empile dans l’évier en soirées télé, peut-être avez-vous du mal à retrouver la passion des débuts. Et le Prince Charmant disparu, vous vous effrayez de vivre avec un autre que vous n’aimez pas…Petit exercice pratique pour mieux vous situer au sein de votre relation amoureuse, où qu’elle en soit.

Se clarifier soi-même face à l'autre

Regarder l'autre, en respirant bien, et demeurer disponible à ce qui survient en soi. Il est important de ne pas censurer ce qui surgit, qu'il s'agisse d'une sensation, d'une émotion, d'une impulsion, d'une pensée, d'un souvenir...

Une sensation de blocage peut survenir (je deviens tendu, je gèle, je me sens paralysé, je me raidis, je cesse de respirer...). Pas de panique, vous tentez simplement de censurer une émotion ou une pensée !

Dans ce cas, continuer simplement l’exercice, en demeurant bien en contact avec la sensation de blocage et en respirant profondément pour détecter le sentiment que je repousse.

Si la difficulté persiste, faire, à plusieurs reprises, une alternance entre: regarder en demeurant disponible à ce qui frappe chez l'autre, puis ramener son attention à l'intérieur de soi pour identifier ce qui se passe en soi.

Quelque chose de « bizarre » se passe, l’émotion est difficile à identifier (je ressens un malaise, une fébrilité, une angoisse, un vide...)

Dans ce cas, continuer à regarder en demeurant attentif à cette expérience, comme dans le cas de la sensation de blocage.

Posologie

Faire cet exercice quatre à cinq fois par jour, dans toutes sortes de situations différentes. Le faire certaines fois à l'insu de l'autre, d'autres fois pendant que lui/elle aussi me regarde. Le faire, certaines fois, pendant qu'il/elle s'adresse à moi, d'autres fois pendant que je m'adresse à lui/elle.

Consigner ces réactions dans un journal de bord. Considérer ces constatations comme les pièces d'un puzzle en attendant d'y voir plus clair. Il est nécessaire de regrouper plusieurs morceaux du puzzle pour avoir une bonne idée de l'image finale. À un certain moment, vous aurez beaucoup d'information sur vos sentiments et vos réactions.

Vous saurez alors davantage où vous en êtes.