Ces aliments source de beauté


Rondelles de concombre sur les yeux, jaune d’œuf dans les cheveux… Grâce aux recettes « miracles » de nos grands-mères, il y a longtemps que notre cuisine s’est transformée en salon de beauté. Mais si, au lieu de tartiner notre corps d’aliments, on essayait plutôt de les mettre au menu pour en tirer les bienfaits ? Déguster un avocat adoucit la peau et manger des brocolis rend les cheveux plus brillants. Qui l’eut cru ?

Baisse de moral ? Voir aussi notre article sur Les aliments du bonheur.
Beauté et nutrition, un tandem de choc ? «Cela ne fait aucun doute, assure Véronique Lebar, médecin et consultante en cosmétologie et nutrition. Avec une alimentation bien pensée, il est tout à fait possible de nourrir nos cheveux, d’hydrater notre peau, ou encore de renforcer nos ongles.» Un travail de prévention capital. Car pour être belle, c’est en amont que tout se joue. «Une fois la fibre de la peau cassée ou les rides visibles, il est difficile de revenir en arrière», souligne la spécialiste. Peau grise, cheveux ternes, ongles cassants… N’attendons pas les premiers signes de faiblesse pour se mettre en cuisine.

De l’avocat et des poissons gras pour adoucir la peau

La peau se compose entre autres de cellules lipidiques et hydriques. En d’autres termes, de graisse et d’eau. Pour qu’elle ne s’assèche pas et qu’elle reste douce, il faut donc bien la nourrir, en misant sur les bonnes graisses (Oméga 3 et 6), et l’hydrater, en buvant beaucoup (eau, soupes, tisanes…), mais aussi grâce aux fruits et légumes, qui regorgent d’eau.

Au menu :
Des poissons gras : maquereau, sardine, saumon…
De l’avocat : composé de 20 % de graisses de bonne qualité : les acides gras insaturés
Des huiles végétales : olive, colza, pépins de raisin… À raison de 3 cuillères à soupe par jour et si possible en les alternant, voire en les mélangeant.
Des oléagineux : noisettes, olives, pistaches… qui renferment de 50 à 70 % de graisses.

Des agrumes et du beurre pour l’éclat

L’épiderme, les cheveux et les ongles sont tous les trois recouverts d’une même couche de protéine, la kératine, dont seule l’épaisseur varie de l’un à l’autre. Ainsi, leurs besoins sont similaires. Pour leur garantir force et éclat, il faut avoir recours à un véritable cocktail de vitamines. La vitamine C d’abord, qui leur donne un aspect soyeux et brillant. La vitamine A, pour la souplesse et la résistance, et la vitamine E, aux propriétés antioxydantes et antivieillissement. En complément, on n’oublie pas le sélénium, cet oligo-élément qui lutte contre le vieillissement cellulaire causé par le tabac ou la pollution.

Au menu :
Pour l’apport en vitamine C : des agrumes (orange, pamplemousse, citron…), des fruits exotiques (goyave, papaye, mangue…), mais aussi du brocoli (qui en contient presque trois fois plus qu’une orange !).
Pour l’apport en vitamine A : du beurre, des œufs, du foie.
Pour l’apport en vitamine E : des huiles végétales et des noix.
Pour l’apport en sélénium : des viandes et des crustacés.

Du boudin noir et des carottes contre le teint gris

L’ennemi principale de notre bonne mine ? La carence en fer, aussi connue sous le terme d’anémie. Elle cause fatigue, teint pâle (voire maladif) et cernes. Or, les femmes sont les premières touchées, notamment celles qui ont des règles abondantes. Il ne faut donc pas hésiter à privilégier certains aliments riches en fer. Attention à ne pas tomber dans un piège fréquent : celui du thé ! En effet, la théine, et dans une moindre mesure, la caféine, détruisent le fer qui vient d’être absorbé par l’organisme. Il faut donc les consommer à distance des repas (au moins 2 heures). Par ailleurs, le fer s’avère être très efficace pour lutter contre les cheveux et les ongles cassants. Autre allié de notre teint : le bêta carotène, ce pigment naturel orange qui protège la peau des UV et la prépare au bronzage.

Au menu :
Pour l’apport en fer : de la viande rouge, du boudin noir, du cacao et des plantes aromatiques (menthe, persil, romarin…).
Pour l’apport en bêta carotène : les fruits et légumes jaunes orangés (carotte, poivron, tomate, abricot…), des légumes verts foncés (épinard, brocoli, courge…) et le grand champion toutes catégories, la spiruline, une algue vendue à l’état de poudre et qui peut être incorporée dans les boissons par exemple.

Des produits laitiers et de l’eau minérale pour des dents blanches

Pour un sourire éclatant, il est important de donner à nos dents de quoi les fortifier. Du calcium d’abord, essentiel pour la formation des os et donc des dents. Mais aussi du fluor, cet oligo-élément bien connu pour son rôle sur l’émail.

Au menu :
Pour l’apport en calcium : des produits laitiers (lait, yaourts, fromages….) mais aussi certaines eaux minérales très riches en calcium, une bonne alternative pour les personnes intolérantes (pour des raisons de santé ou de goût) aux produits laitiers.
Pour l’apport en fluor : les eaux (y compris celle du robinet, plus ou moins fluorée selon les régions), le sel, mais aussi les poissons.

Des crustacés et des huîtres contre les imperfections

Peau grasse ou sensible, petits boutons, pores dilatés… Pour lutter contre les imperfections et l’acné, on évite avant tout les mauvaises graisses, et notamment certaines graisses animales (charcuterie, fromage…) et on mise tout sur notre nouveau meilleur ami : le zinc.

Au menu :
Des huîtres, des crustacés, des poissons, mais aussi du foie (veau et porc) 

Des fruits rouges et de la viande contre la cellulite

La cellulite (composée de lobules d’eau qui enferment des lobules de graisse) est souvent liée à une mauvaise circulation du sang. Il faut donc favoriser tous les aliments qui améliorent le fonctionnement du système circulatoire et favorisent l’élimination. Attention aux crudités (notamment pour les personnes au régime qui en raffolent), car les fruits et légumes crus sont gorgés d’eau et de sels minéraux qui favorisent sa rétention. Ainsi, les crudités ne font pas grossir, mais elles font gonfler l’abdomen et participent à la formation du fameux aspect peau d’orange. Enfin, contrairement à ce que l’on pourrait penser, boire du café n’a aucun effet positif sur la cellulite. La caféine n’est efficace qu’en application externe et c’est pourquoi elle compose l’essentiel des crèmes anticellulite.

Au menu :
Des fruits rouges : cerises, fraises, cranberry…
Des protéines (viandes, œuf, poissons, fromage blanc…)
En fonction de nos besoins et des saisons, il ne nous reste plus qu’à mettre nos menus à jour et à garder en tête que la beauté s’entretient au quotidien et sur la durée. Et faire preuve d’un peu de patience et de ténacité pour voir, jour après jour, apparaître le fruit de nos efforts.