Autriche: Il pêche un poisson rare puis le remet en liberté

Un poisson-chat albinos de 1,50 mètre de long a comblé un jeune Autrichien, qui pêchait non loin de la frontière suisse.


Un jeune habitant du Vorarlberg autrichien, parti taquiner la carpe à deux pas de la frontière suisse, n'en a pas cru ses yeux. La semaine dernière, après une demi-heure de combat, il a sorti un énorme poisson-chat albinos de l'eau. «Je suis venu pour pêcher des carpes et non ce genre de spécimen», a confié l'Autrichien à 20 Minuten. Après que le poisson de 1,5 mètre ait mordu à l'hameçon, le pêcheur a naturellement décidé de le remettre en liberté.

Le spécialiste Nikolaus Schotzko confirme qu'une telle capture est une rareté absolue. «Depuis dix ans que je suis ici, j'ai attrapé un seul poisson-chat albinos. Lui, ne faisait que quelques 50 centimètres de long. Je l'ai également relâché.»

Presque aucune chance de survie

«L'albinisme se produit chez le poisson-chat comme chez tous les autres animaux», continue-t-il. Cependant, cette particularité est très handicapante pour le poisson vivant dans un environnement naturel. Un poisson-chat normal est marbré de vert-brun et est donc parfaitement camouflé"il a peu de chance de survivre, Un spécimen de couleur blanche est beaucoup plus visible et est donc prédestiné à être mangé par ses congénères.

A en croire les divers témoignages, les eaux du Vorarlberg semblent propices aux poissons rares. A la mi juin 2019, un pêcheur professionnel a attrapé un poisson-chat de 2,45 mètres de long et d'environ 100 kg. Le record du monde actuel est de 2,74 mètres.