Yopougon : les victimes de l’incendie de la cité policière inhumés au cimetière municipal

Décédés les 21 et 22 novembre dans l’incendie du domicile d’une veuve, à la cité policière de Yopougon Toits rouges, les huit membres d’une même famille ont été inhumés jeudi, au cimetière municipal de Yopougon, en présence de nombreux amis, membres de la famille et autorités administratives.


Les corps des deux filles de la veuve, des nièces, des neveux et d’un oncle, ont été enterrés aux environs de 12 h, après la levée de corps organisée sur le parvis de la cathédrale Saint André de Yopougon Sicogi.

Pour leur rendre un ultime hommage, leurs amis ont organisé une veillée funèbre au parking de la cité policière de Yopougon Toits rouges, dans la nuit du mercredi à jeudi.

Le préfet du district Autonome d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, accompagné de quelques sous-préfets, a présenté ses condoléances aux parents des victimes, en leur exprimant toute sa compassion et son soutien.

Quant au représentant de la famille éplorée, Herman Togbohedou, il a remercié le président de la République et son gouvernement ainsi que toutes les âmes généreuses pour leur soutien au cours de cette épreuve, tout en souhaitant que les âmes de ces enfants reposent en paix.