Visite d’Etat/Alassane Ouattara : « Le retard accusé par le Hambol sera comblé »

Au vu des réalisations effectuées au cours de ces dernières années dans le Hambol, l’attente des populations qui réclamaient une visite d’État du Président Alassane Ouattara dans la région n’est pas vaine, selon le chef de l’État qui compte “combler le retard accusé par la région”.


Dans son discours de clôture de la visite d’État qu’il a entamée mercredi dans la région du Hambol, le Président Ouattara a souligné qu’il fallait prendre du temps pour réaliser les promesses faites dans cette région où rien n’avait été fait.

“Est-ce que l’attente en valait la peine?”, a-t-il demandé aux populations réunies samedi au stade Ouattara Thomas d’Aquin de Katiola, qui ont acquiescé. “La Côte d’Ivoire est au travail. Oui, le pays est en chantier…”, a déclaré M. Ouattara, heureux d’avoir constaté que de nombreux ouvrages demandés par les populations ont été réalisés.

Il a noté par exemple que de 2011 à 2019, le taux de couverture de l’electricité est passé de 13% à 80%, pour un montant de 68 milliards FCFA. Les prévisions font état de 96% en 2020, dans la région.En outre, 803 salles de classes primaires et préscolaires ont été construites, de même que sept collèges, a poursuivi le chef de l’État.

Alassane Ouattara a énuméré, entre autres, la réhabilitation de centres de santé urbains et ruraux dans la région, la réhabilitation de pompes villageoises, la construction de forages et de châteaux d’eau, la construction en cours de commissariats de police à Katiola et Niakara.

Le Président Alassane Ouattara, qui a insisté sur le fait qu’il ne fera pas de promesse qu’il ne peut tenir, a annoncé que les actions de développement en faveur de cette région “qui a accusé un retard important”, se poursuivront.

Il a souligné que les investissements au profit de la région sont largement au-dessus des 100 milliards FCFA qu’il avait promis à la région.

(AIP)