Une clinique juridique verra bientôt le jour à l’université Alassane Ouattara

Une clinique juridique universitaire, un laboratoire de pratique qui sera couplé à un Master des professions judiciaires et qui contribuera à l’employabilité des étudiants, verra bientôt le jour à l’université Alassane Ouattara, ont annoncé, mardi, à Bouaké, les autorités universitaires, lors d’une cérémonie de lancement.


Le doyen de l’UFR des sciences juridique, administrative et administrative, Pr. Silué Nanga, a indiqué que pour concevoir ce Master qui sera mis en œuvre l’année prochaine, le département travaillera en partenariat avec le monde professionnel notamment avec les avocats, les notaires, les huissiers de justice et les procureurs sur les modules de formation pour répondre aux besoins des employeurs.

Un atelier sera également organisé avec les partenaires et des experts sur l’organisation et le fonctionnement de cette clinique juridique universitaire.

Cette initiative est le fruit de la coopération entre l’université Alassane Ouattara, l’association des femmes juristes de Côte d’Ivoires et le groupe de recherche et plaidoyer sur les industries extractives. 

Elle s’inscrit, selon Pr. Silué, dans la vision du LMD qui consiste à allier la théorie universitaire et la pratique professionnelle. Les titulaires du Master de la clinique seront outillés et opérationnels pour être employés ou s’installer à leur propre compte.

La première promotion sera composée de 15 étudiants qui seront recrutés à l’issue d’un test auquel pourront prendre part les étudiants qui ont validé le Master 1 de droit (la quatrième année).

A en croire les initiateurs, cette clinique juridique universitaire sera la première en Côte d’Ivoire et en Afrique francophone. Elle sera différente des cliniques juridiques ordinaires de la place et qui sont, ont-ils souligné, des «boutiques juridiques».

Le président de l’université Alassane Ouattara, Pr Poamé Lazare, a pris l’engagement de faire en sorte que cette clinique juridique voit véritablement le jour. Il félicite les étudiants pour leur mobilisation, leur désir d’apprendre et l’intérêt qu’ils portent à cette nouvelle structure.

(AIP)

nbf/ask