Un étudiant souffrant d’insuffisance rénale et d’hypertension artérielle depuis la 3e se bat et obtient une bourse d’étude à l’étranger

Un étudiant en 3ème année de sociologie à l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody, Yao Yao David, souffrant à la fois d’insuffisance rénale et d’hypertension artérielle depuis la classe de 3e vient d’obtenir de haute lutte une bourse pour continuer ses études en France, précisément à Brest.


Avant son départ, le 15 septembre, la ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Pr Mariatou Koné a reçu le jeune Yao Yao, "un repère pour la jeunesse " pour l’encourager, lui prodiguer des conseils et faire des bénédictions.

"J’ai reçu David pour lui prodiguer des conseils et surtout pour le féliciter et l’encourager. Je vois en David quelqu’un qui nous donne l’espoir. (...). David est une valeur sûre pour la jeunesse(...) il s'est battu, il a surmonté la maladie, il a surmonté la pauvreté, sa rage de vivre l'a amené à travailler. Je vois en lui, quelqu'un qui nous donne l'espoir. Malgré les difficultés, David n'a pas cédé aux vices. La maladie, la pauvreté et le fait d’être orphelin. Malgré tout cela, il a étudié et les portes lui ont été ouvertes à cause de cette volonté et cette rage de vaincre.", a fait savoir la ministre Koné, lors d’une audience, mercredi, à son cabinet. Lui apportant au nom du gouvernement ivoirien un soutien financier.

Pour elle, le témoignage de vie et de réussite de Yao Yao David doit inspirer les jeunes ivoiriens à tourner le dos aux vices et à se battre pour réussir.

Agé de 21 ans, Yao Yao David qui aspire à enseigner la sociologie après son doctorat pourra bénéficier également d’une prise en charge pour ses soins, a souligné Mariatou Koné.

"Je suis très ému et je réalise que Dieu ne m’a pas oublié. Etre en face de la ministre augure d’un lendemain meilleur. Je garde espoir que des portes s’ouvriront pour moi", a-t-il affirmé, transi d'émotion.

Tout en remerciant le gouvernement ivoirien et la ministre pour cet appui, le jeune étudiant en sociologie a exhorté ses camarades à se mettre très rapidement au travail et à se consacrer entièrement aux études.

Le jeune s'est battu, en multipliant les petits métiers pour payer ses cours. Son abnégation lui a permis d'obtenir une bourse pour poursuivre les études en France. Grâce à la Présidence de la République, il a obtenu une prise en charge médicale.

Ahopol avec AIP