Simone Gbagbo plaide pour des élections apaisées en 2020

Bondoukou, L’ex-première dame, Simone Ehivet Gbagbo a plaidé, dimanche, à Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo) pour des élections apaisées en 2020, lors d’un meeting marquant le retour d’exil d’un cadre du Front populaire ivoirien (FPI), Kouamé Secré Richard.


« Dans un pays, la politique ne doit pas conduire à la guerre et les élections ne doivent pas non plus aboutir à la guerre », a fait savoir Simone Gbagbo, en présence de la chefferie traditionnelle locale et de nombreux cadres et militants du FPI ayant effectué le déplacement.

L’ex-première dame a indiqué que les acteurs de la scène politique ont dès maintenant le devoir de discuter afin d’aboutir à des décisions et résolutions consensuelles, insistant sur le fait que la Commission électorale indépendante (CEI) doit être révisée.

« Qu’on s’asseye entre pouvoir, opposition, simples citoyens, organisations socio-politiques et démocratiques (…) et sortir des solutions qui soient viables, durables, qui garantissent la paix et la sécurité des Ivoiriens », a-t-elle préconisé.

Avant l’étape de Bondoukou, Simone Gbagbo avait visité les localités de Koun-fao, Tabagne et Tanda.

(AIP)

zaar/ask