Relation Côte d’Ivoire-Etats-Unis : Le Sénat ivoirien veut s’inspirer de l’expérience américaine

La permanence du Sénat à la Riviera Attoban a abrité une rencontre entre Jeannot Ahoussou-Kouadio et le nouveau chef de la mission diplomatique américaine en Côte d’Ivoire.


La Chambre haute du Parlement à l’école du Sénat américain. Mardi, Jeannot Ahoussou-Kouadio, le président l’institution, a échangé avec Richard Keith Bell, l’ambassadeur américain, à la permanence du Sénat à la Riviera Attoban, en vue de recueillir son avis et ses conseils pour le bon fonctionnement du Sénat ivoirien.

« Le Sénat américain a une tradition de renforcement de la démocratie (...) Les Etats-Unis ont beaucoup inspiré la déclaration des droits de l’homme, la société des nations et l’Onu. Le Sénat ivoirien entend donc s’inspirer de leur expérience (…) Il se veut un Sénat de paix qui contribue à renforcer la cohésion sociale en Côte d’Ivoire », a confié le président du Sénat ivoirien.

Jeannot Ahoussou-Kouadio a, en outre, expliqué que cette visite du diplomate américain s’inscrit dans la dynamique des bonnes relations de coopération qui ont toujours existé entre les deux pays.  « Nous savons que le gouvernement américain a offert de nombreuses bourses aux étudiants ivoiriens. C’est un grand pays, la première puissance mondiale. Les entreprises américaines sont implantées en Côte d’Ivoire dans plusieurs secteurs d’activité, principalement dans celui du cacao. Elles nous aident à broyer notre cacao. Nous sommes à 60% de taux de broyage », a-t-il informé. Avant de se féliciter du premier rang mondial occupé par le pays en matière de broyage des fèves.

Le président du Sénat en a profité pour rassurer le monde entier quant à la volonté des autorités d’organiser des élections paisibles en 2020. Il a soutenu que les dirigeants du pays sont des personnalités soucieuses de la paix et du bonheur des Ivoiriens. Par conséquent, à l’en croire, personne n’a intérêt à ce que le pays sombre, de nouveau, dans la violence. Ce qui risque de retarder la dynamique de croissance de la Côte d’Ivoire.

« Nous voulons rassurer nos partenaires. Il y a des gens responsables à la tête de ce pays qui l’aiment avec passion. Nous ferons tout pour que les élections soient apaisées. Celui qui a gagné aura gagné et celui qui a perdu reconnaîtra qu’il a perdu parce que c’est ensemble que nous allons bâtir notre pays », a-t-il affirmé.

L’ambassadeur américain, Richard Keith Bell, a remercié son hôte de l’avoir reçu. Il a révélé qu’ensemble, ils ont abordé des sujets d’intérêt commun, comme celui relatif au Sénat. Avant de préciser que son pays respecte le rôle que chaque institution joue dans la vie d’un pays.

Richard Keith Bell a indiqué que sa venue à la permanence du Sénat entre dans le cadre des visites qu’il rend aux hautes personnalités ivoiriennes, depuis sa nomination.

KANATÉ MAMADOU