Présidentielles ivoiriennes : le président Alassane Ouattara veut des élections ''plus sérieuses

Fini les candidatures pléthoriques et les candidats plaisantins aux élections présidentielles ivoiriennes ? En tout cas, cela semble être le souhait du président Alassane Ouattara.


Au cours d’une rencontre avec les cadres, élus et chefs traditionnels de la région du Hambol, ce jeudi 28 novembre, à Katiola, Alassane Ouattara dit avoir instruit le Gouvernement pour réduire le nombre des futurs candidats au fauteuil présidentiel. 

« J’ai demandé au Gouvernement de faire en sorte que nous n’ayons pas 50 candidatures ou 12 candidatures comme en Guinée-Bissau. Plus il y a de candidats, moins il y a du temps pour dire aux Ivoiriens ou au pays, ce que les candidats veulent faire pour leur pays. Or, une élection présidentielle doit-être une compétition, et les Ivoiriens doivent avoir des candidats qui pourront venir leur parler le temps nécessaire et dire ce qu’ils envisagent de faire, comment ils vont le faire, et avec quel moyen », a souhaité Alassane Ouattara.

ADO compte même faire plus.  « Je pense qu’il faudra mettre la caution au minimum à 100 millions Fcfa. Parce que si on veut être président de la République, on peut au moins sortir 100 millions F Cfa pour sa campagne », a-t-il confié.

Abordant la question de l’élection de 2020 et sa probable candidature, Alassane Ouattara a rassuré les Ivoiriens. « Je peux vous dire que ces élections se passeront bien, elles seront transparentes, elles seront équitables comme en 2015 » a rassuré le président du RHDP, ajoutant que «cette constitution ne sera pas modifiée pour empêcher qui que ce soit d’être candidat. »

Ahopol