Politique nationale: Simone Gbagbo annoncée dans le Tonkpi

Près de dix ans après qu'elle a investi l'ex-ministre Gilbert Bleu Lainé en qualité de directeur départemental de campagne (Ddc) du candidat de La majorité présidentielle (Lmp), Laurent Gbagbo à la présidentielle de 2010, l'ex-Première dame Simone Ehivet Gbagbo devrait, de nouveau, fouler le sol de la région du Tonkpi à partir du 20 avril 2019.


Mme Gbagbo, qui accompagne depuis quelques semaines, dans leurs régions d'origine, ses camarades du Front populaire ivoirien (Fpi) rentrés d'exil, sera dans l'ouest montagneux pour démontrer sa solidarité à Charles Rodel Dosso. Membre du gouvernement Aké N'Gbo (7 décembre 2010- 11 avril 2011), précisément secrétaire d’État chargé des victimes de guerre, Charles Rodel Dosso fait partie des cadres pro-Gbagbo rentrés d'exil en décembre 2018. Il sera au coeur d'une cérémonie dans sa région d'origine ainsi que l'ont été d'autres cadres pro-Gbagbo dans leurs régions : Lazare Koffi Koffi à Aboisso, Lia Bi Doua Youa à Sinfra...

Selon le programme en notre possession, l'ex-députée d'Abobo, Simone Gbagbo, à son arrivée, se soumettra aux civilités auprès des autorités locales. Elle prendra la direction de la sous-préfecture de Gbangbegouiné- Yati où elle ira s'incliner sur la tombe de compagnons de lutte de son époux : Oulai Siéné et Anatole Kossa respectivement ministre de la Justice et des droits de l'Homme, conseiller spécial de Laurent Gbagbo, et vice-président du Conseil café-cacao, administrateur de l'ex-Autorité de régulation du café-cacao (Arcc). Mme Gbagbo, a t-on appris, se rendra, par la suite, à Gbonné (département de Biankouma) ville natale de Charles Dosso. Elle y animera un meeting. Selon le fédéral Fpi de Logoualé, Antoine Oulai, qui donne l'information, une séance de travail avec l'ensemble des fédéraux de la région, aura lieu avant la grand-messe au stade Léon Robert de Man. Les organisateurs misent sur une forte mobilisation. Le comité d'organisation est à pied d’œuvre pour réserver un accueil chaleureux à l'ex-présidente du groupe parlementaire Fpi.

 

Achille KPAN