PDCI-RDA: la Journée du militant démocrate de Washington DC a tenu ses promesses

Les Samedi 06 juillet 2019 s’est tenue dans la capitale américaine la Journée du militant démocrate du PDCI-RDA à Washington DC. Cet évènement inédit, organisé à l’initiative de la délégation générale de Washington DC Metro, avait pour parrain le vénérable sénateur Raymond N’DOHI, Vice-Président du PDCI-RDA.


Elle a enregistré la participation d’un très grand nombre de militants du Parti, auxquels se sont joints ceux des partis frères épris de paix et partageant l’idéologie du PDCI-RDA. La salle de l’hôtel Hilton sise à Gaithersburg dans l’état de Maryland en banlieue de Washington DC a même refusé du monde. De mémoire de militant, jamais le PDCI-RDA n’a autant mobilisé au pays de l’oncle Sam depuis la perte du pouvoir d’État en 1999. Et pour cause, le conférencier n’était autre que le Ministre Thierry TANOH, Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA chargé des Études, de la Prospective et des Finances, le seul Ministre qui a daigné libérer ce qui est devenu le « tabouret » du chantage et de la honte. Le thème de la conférence, non plus ne manquait pas d’intérêt. Intitulé "Quelle jeunesse pour quel PDCI-RDA en 2020 ?’’ Il interpelle directement les jeunes générations qui en retour ont répondu massivement à l’appel tant dans le rang des militants que dans celui de la société civile. Aussi ont-ils été nombreux ces étudiants qui avait soif d’entendre le Ministre conférencier dont la réputation est d’ordre mondial.

Le moins que l’on puisse dire de cette mobilisation, c’est que le PDCI-RDA continue de faire recette, n’en déplaisent à ses détracteurs.

La cérémonie qui a vite pris des allures de grand’messe, a été meublée par plusieurs interventions de Patrice Adam Yeboua, Délégué Général Washington DC, du Coordinateur national USA et Mexique du RACI, Soumahoro Mevenly, du secrétaire général FPI de la Section de Washington DC, Sery Blé. 

Dans son mot, le Vice-Président Raymond N’DOHI a fait la promotion de la plateforme non idéologique initiée par le Président Bédié, non sans rappeler les nouveaux motifs d’inquiétude dénoncés à juste titre par le Président Henri Konan BÉDIÉ dans une récente déclaration à Daoukro : dangerosité de l’orpaillage tant en matière environnement que de sureté, du fait du recours au cyanure, au mercure, aux armes, à la drogue, à la menace au cyanure; insécurité: armes, drogues, aux enfants dans la besogne.

Quant au conférencier, le ministre Thierry TANOH, en sa qualité d’invité spécial de la cérémonie, il a prôné l’union, la discipline et le travail. ‘’Ces vertus cardinales chères à l’houphouëtisme mais foulées aux pieds par les apprentis politiciens du RHDP’’.

Il a développé le thème sous le prisme de la devise de la Côte d’Ivoire, en exhortant la jeunesse à faire siennes ces valeurs qui ont fondé la République. Comme pour dépeindre ce que sera la jeunesse et le PDCI-RDA en 2020, dans une communion parfaite et une convergence de vue. Un parti réconcilié avec lui-même et avec les jeunes massivement représentés dans la salle.

Il convient de signaler que la nature des questions a quelquefois amené le ministre à aller au-delà du thème proposé, à la grande satisfaction du public visiblement sous le charme de ce digne fils du PDCI-RDA.

La journée du Samedi a été suivie le Dimanche du tournoi de la fraternité qui a opposé sur le terrain du stade d’Aberdeen Park sis dans la ville Potomac Nord dans l’état de Maryland en banlieue de Washington DC, quatre équipes: PDCI, FPI, MFA et la Société Civile. La victoire est revenue au PDCI-RDA qui a battu la Société Civile par le score de 3 buts à 1.