Obsèques: 103 secondes de standing ovation pour Dadié

Présenté sous la forme d’un grand hommage artistique, la deuxième journée d’hommage national consacrée à l’auteur prolifique et homme de tous les continents, s’est poursuivie le 10 avril, au palais de la culture Bernard Binlin Dadié de Treichville.


Ce, après la compassion des personnalités politiques, des enseignants, ambassadeurs et représentants du corps diplomatique. Venus de tous les établissements scolaires, élèves et étudiants se sont donné rendez-vous pour dire à leur façon leur adieu au patriarche. Pendant exactement 103 secondes, soit 1mn 43s, les tout-petits ont manifesté un long temps d’applaudissements nourris pour dire merci à Dieu de leur avoir donné l’occasion de vivre ce moment inoubliable.

Un au revoir, comme à un concert

Comme à un concert, l’ensemble polyphonique de l’Ecole de musique et de danse de l’institut national des arts et de l’action culturelle (Insaac) a offert une vingtaine de chants. En costumes et vêtements de soirées mondaines (puisqu’un artiste ne meurt pas), ils ont donné vie au poème intitulé « Notre Adieu », de Bernard Dadié. Un poème tiré de « La Ronde des jours » qui résonne comme une prescription de l’auteur prolifique, auteur de « La ville où nul ne meurt, en 1968 » et ami de Birago Diop pour qui, « Les morts ne sont pas morts » (Voir notre sélection en encadré). De 10h à 17h, à la salle François Lougah, parée à l’entrée, d’images de l’auteur postées par la Fondation-Archives Bernard Binlin Dadié, élèves, étudiants et acteurs de la vie civile, ont offert des prestations au nom du patriarche. Ce rendez-vous qui s’est refermé avec les messages des petits-enfants de l’illustre défunt s’est poursuivi à partir de 20h, par une messe à la Cathédrale Saint Paul du plateau, puis une veillée traditionnelle au domicile du défunt.

Aujourd’hui, l’ultime voyage

Décédé le 9 mars à l’âge de 103 ans, Bernard Dadié sera inhumé aujourd’hui. La levée de corps aura lieu sur le parvis de la cathédrale St Paul du plateau de 9h à 10h30mn, suivie de la messe de requiem et de l’inhumation au cimetière de Williamsville.

BRIGITTE GUIRATHE