Municipales à Abobo/ Hamed Bakayoko : « Je ne viens pas à Abobo pour ajouter un titre à ma carte de visite »

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, était dans le village d’Abobo-Baoulé le mardi 10 juillet 2018 où il a eu une rencontre avec la chefferie traditionnelle afin d’expliquer les raisons de sa candidature à tête de la municipalité d’Abobo.


Accompagné des ex-ministres Joël N’Guessan et Mme Jeanne Peuhmond, Hamed Bakayoko a dit être venu informer la chefferie d’Abobo-Baoulé et ses frères de la promotion ‘’Dougbo-Agban’’ de sa candidature à la mairie d’Abobo afin de recueillir leurs conseils et bénédictions. « Ma formation politique m’a demandé de me rapprocher d’Abobo. Je viens avec beaucoup de respect et de considération vous le dire», a-t-il déclaré d’entrée. Expliquant que ‘’jamais’’ il n’avait pensé que son destin l’amènerait à briguer un poste électif dans la commune d’Abobo.

« Je suis d’accord pour le faire. Mais je ne peux pas le faire sans vous avoir informés au préalable. Je ne viens pas à Abobo pour ajouter un titre à ma carte de visite. Non ! J’ai le souci du bien être de tous. Je suis conscient des défis du développement à Abobo. Je suis conscient qu’Abobo a beaucoup apporté à la Côte d’Ivoire. Si mon positionnement peut permettre de régler ces problèmes, alors je suis d’accord », a confié le ministre d’Etat, ministre de la Défense.

Au nom de la chefferie, Mobio Albert Ayepi a salué ‘’la marque de l’humilité’’ d’Hamed Bakayoko et l’a rassuré du soutien de la chefferie d’Abobo-Baoulé. « Vous connaissez Abobo bien avant que le destin ne vous révèle à notre pays. Nous sommes heureux de vous recevoir. Nous aurons toujours besoin d’énergie nouvelle pour que notre commune soit débarrassée de tous les qualificatifs négatifs. Monsieur le ministre, vous êtes à Abobo chez vous et votre démarche nous agréé. En moment opportun, vous le constaterez », a-t-il fait savoir.

David YALA