Les premières livraisons des vaccins anti-Covid gratuits Covax sont à Abidjan

  • 01/03/2021
  • Source : Avec RFI / Pierre Pinto
La Côte d’Ivoire est le deuxième pays du continent, après le Ghana, à avoir reçu des vaccins gratuits contre le coronavirus dans le cadre du programme Covax, financé aux trois-quarts par l’Europe et les États-Unis

L’appareil s’est posé sur le tarmac d’Abidjan aux alentours de midi ce vendredi avec à son bord, 500 000 doses du vaccin AstraZeneca, fournies dans le cadre de l’initiative Covax.

La livraison a bénéficié d’un accueil en grande pompe. Au pied de l’avion, le ministre de la Santé, celui des Affaires étrangères, le secrétaire général de la présidence ainsi que de nombreux ambassadeurs étaient présents.

« D'autres convois vont suivre dans les jours ou les semaines qui viennent, pour au total plus de deux millions de doses dans le cadre de ce mécanisme Covax », promet Jean-Marie Vianny Yaméogo, représentant de l’OMS en Côte d’Ivoire.

« La Côte d'Ivoire est le deuxième pays d'Afrique à le recevoir mais surtout le premier pays au monde à vacciner selon le programme Covax », vante Patrick Achi, secrétaire général de la présidence ivoirienne.

L’Unicef apporte son concours logistique, explique Marc Vincent, son représentant en Côte d’Ivoire : « Avec nos autres partenaires comme l'OMS, on va être à côté du gouvernement pour former les agents de santé, on va s'assurer qu'il y a une campagne de communication pour que tout le monde comprenne l'importance d'être vacciné, mais aussi de s'assurer qu'il y a une égalité d'accès pour tout le monde. Nous sommes à côté du ministère de la Santé et nos sommes ravis qu'ils commencent la campagne lundi. »

Tous ont salué le retour du multilatéralisme incarné par ce programme mis sur pied par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Alliance globale pour le vaccin Gavi. Financé par l’Europe et les États-Unis pour les trois quarts, le programme est destiné à produire gratuitement des vaccins contre le Covid-19 aux pays à revenus faibles ou moyens.

La Côte d’Ivoire, qui a annoncé vouloir vacciner jusqu’à cinq millions de personnes, achètera aussi des vaccins pour compléter les livraisons gratuites du programme Covax. Cette campagne visera dans un premier temps les personnels de santé, puis seront concernées les forces de défense et de sécurité ainsi que les personnes les plus vulnérables.



Publicité instruments de Musique