Les comités SOSTECI de lutte contre le travail des enfants redynamisés

La première réunion solennelle de redynamisation des différents comités du Système d’observation et de suivi du travail des enfants en Côte d’Ivoire (SOSTECI) dans le département de Soubré, s’est déroulée, mercredi, à la préfecture de Soubré, en présence du préfet de région Koné Messemba, des acteurs et initiateurs étatiques et responsables de l’ONG Save the Children.


Selon la représentante du directeur-pays de Save the Children, Amélie Digbeu, depuis 2015, son organisation met en œuvre dans la région de la Nawa en partenariat avec l’ONG ORASUR, un projet de lutte contre le travail des enfants dans la cacao culture avec pour objectif principal de contribuer à renforcer la protection des enfants pour l’élimination des pires formes de travail, les abus et violences dans les communautés productrices de cacao.

Informé de l’existence du SOSTECI mis en place depuis 2013, Save the Children a constaté que le système ne fonctionne pas correctement. « C’est pour donc coordonner au mieux nos actions, et travailler en synergie avec les initiatives étatiques existantes pour une durabilité des actions, que Save the Children en collaboration avec les acteurs du système, a décidé de travailler à la redynamisation des comités départementaux de Soubré qui marque du coup le lancement de la redynamisation des activités des différents comités SOSTECI de la région », a-t-elle indiqué.

Save the children a remis à ce titre quatre motos aux centres sociaux du département.

(AIP)

km/aaa/kam