Le Premier ministre annonce la reprise des discussions sur la réforme de la CEI

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a annoncé jeudi à Abidjan la reprise des discussions avec l’opposition et la société civile relative à la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) au cours de ce mois de mars.


Le chef du Gouvernement ivoirien qui était face à la presse nationale et internationale a souligné qu’après les premières réunions qui se sont tenues en janvier 2019 et après réception des contributions des uns et des autres, les discussions seront inscrites dans un cadre précis, selon les recommandations de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

«Nous travaillons à prendre en compte les recommandations des la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, nous ne ferons pas plus, nous ne ferons pas moins », a-t-insisté.

Selon Gon Coulibaly, la CEI actuellement en place est une commission consensuelle, mise en place avec tous les acteurs, même avec des acteurs qui n’avaient aucune représentation à l’Assemblée nationale ou au niveau local.

«Nous avons des propositions sur table. Les discussions sont dans un cadre précis. C’est un schéma classique que vous verrez équilibré selon les recommandations de la cour », ajouté le chef du Gouvernement.

Le chef du Gouvernement estime que les enjeux politiques ne doivent pas être un obstacle à la consolidation de la paix et de la cohésion sociale tout en déplorant le débat sur le Conseil constitutionnel dans la réforme de la CEI.

(AIP)

bsp/kam