Le Premier ministre Amadou Gon reçu en audience par les présidents sénégalais et malien

Le Premier ministre, ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a été reçu en audience respectivement par le président sénégalais, Macky Sall, et celui du Mali, Ibrahim Boubacar Kéita, en marge de la 3ème édition de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA) qui se tient de jeudi à samedi à Dakar.


Avec le président Macky Sall, Amadon Gon a parlé de coopération et de l’excellence des relations entre son pays et le Sénégal avant de se féliciter de sa participation à cette rencontre internationale de haut niveau, selon une note d’information du service de communication de la primature parvenues jeudi à l’AIP.

Transmettant les salutations du président Alassane Ouattara à son homologue malien présent également à Dakar dans le cadre de cette édition de la CIEA, le Premier ministre ivoirien a relevé l’excellente coopération entre la Côte d’Ivoire et le Mali, marquée par la création de la zone économique spéciale Sikasso-Korhogo-Bobo-Dioulasso en mai 2018 à Sikasso, au Mali, souligne la note d’information.

Par ailleurs, intervenant dans un panel sur la conférence internationale, le chef du gouvernement ivoirien a fait savoir qu’il est impératif pour les gouvernements africains d’accompagner les entreprises nationales qui excellent dans leurs secteurs d’activités qu’il a qualifiées de “champions nationaux”. “Il est impératif de promouvoir et d’accompagner  les champions nationaux “, a indiqué le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, ajoutant que “l’émergence des champions nationaux constitue l’un de nos défis, en vue d’optimiser l’effet multiplicateur de la création de richesses nationales”.

Il a également a insisté sur la nécessité d’offrir un environnement propice au secteur privé, moteur de la croissance. “Chose qui lui permettra d’impulser une dynamique d’émergence des champions nationaux”, a fait savoir Amadou Gon Coulibaly.

Organisée conjointement par le gouvernement du Sénégal, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), en partenariat avec la Banque mondiale et la Banque africaine de développement (BAD), sur le thème central “Emergence, secteur privé et inclusivité”. Elle a pour principal objet d’accompagner les dynamiques de transformations structurelles dans les pays émergents, en se basant sur une mutualisation des expertises et bonnes pratiques en la matière et en initiant de débats de fond pour une mise en oeuvre optimale des plans d’émergence. La 3ème CIEA prend fin samedi.

(AIP)

kp