Le colonel Tibet Bi Toussaint prend la tête du commandement des forces spéciales d’Adiaké

Adiaké, La passation de commandement marquée par la remise du drapeau des forces spéciales au nouveau commandant Tibet Bi Lopoua Toussaint, s'est déroulé ce mardi, à la place d'armes du camp militaire d'Adiaké, en présence des autorités préfectorales et militaires de la ville.


"Je te remets le drapeau des forces spéciales le temps que durera votre commandement", a indiqué l'ancien patron de ces forces, le nouveau chef d'Etat major Doumbia Lassina, à son successeur, demandant aux troupes "d'obéir aux ordres du nouveau commandant" et de l'aider à réussir sa mission.

Le nouveau promu le colonel Tibet Bi Lopoua a remercié le chef de l'État, Alassane Ouattara, le Ministre Ahmed Bakayoko et tous ceux qui ont favorisé sa nomination. Il a décliné son commandement à la tête des forces spéciales en trois axes à savoir la discipline, l'entraînement et la cohésion au sein des éléments.

Le successeur du général Doumbia Lassina à la tête des forces spéciales n'est pas un novice. Il connaît bien la maison car à la création en 2011, il était présent. Il a été respectivement commandant d'un détachement léger de sécurité à Akakro, commandant de la base d'Adiaké, chef du bureau des opérations et instructions.

C'est lui qui a été choisi aujourd'hui pour diriger les forces spéciales d'Adiaké. Le deuxième en sept ans d'existence de cette force après le général de division Doumbia Lassina. Un défilé des troupes a mis fin à cette cérémonie.

(AIP)

zsgd/fmo