Le Chef de l’Etat a pris part à la cérémonie d’ouverture du 33e Sommet ordinaire de l’Union Africaine, à Addis-Abeba

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part, ce dimanche 09 février 2020, à Addis-Abeba (Éthiopie), à la cérémonie d’ouverture du 33e Sommet ordinaire de l’Union Africaine dont le thème est : « Faire taire les armes : créer des conditions propices au développement de l’Afrique ».


Cette cérémonie a été l’occasion pour les participants de faire le point de la situation sécuritaire et politique sur le continent africain, d’évoquer les défis à relever et de faire des recommandations pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable et la réalisation de l’intégration économique du continent.

Le Président de la Commission de l’Union Africaine, M. Moussa Faki MAHAMAT, a souligné la nécessité d’une constante mobilisation de toutes les énergies pour relever les défis ardus qui se posent au continent africain, notamment la lutte contre le terrorisme, la création d’emplois pour les jeunes, l’autonomisation de la femme et le règlement des conflits intercommunautaires.

Le Secrétaire Général des Nations Unies, M. Antonio GUTERRES, a, pour sa part, appelé à un renforcement du partenariat stratégique entre l’Union Africaine et l’ONU. Il a également évoqué la nécessité d’avoir des opérations d’imposition de la paix et de lutte contre le terrorisme, mises en oeuvre par l’Union Africaine et appuyées par les Nations Unies.

Le Président égyptien, S.E.M. Abdel Fattah AL-SISSI, Président sortant de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, a, quant à lui, présenté son rapport d’activités sur l’année écoulée, évoqué les résultats enregistrés durant son mandat et souligné l’importance de la solidarité et d’une synergie d’actions entre les pays africains pour adresser les problèmes qui se posent au continent africain.

La cérémonie a été marquée par la désignation du Président de la République d’Afrique du Sud, S.E.M. Cyril RAMAPHOSA, en qualité de nouveau Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine.
Dans son discours d’acceptation, le nouveau Président en exercice a fixé les objectifs de son mandat à la tête de l’organisation continentale. Il s’agit, notamment, de renforcer les progrès accomplis au cours de la décennie écoulée sur le continent africain, d’oeuvrer pour une unité plus forte de l’Afrique afin d’assurer la croissance économique et le développement, d’assurer la bonne gouvernance et de consolider la paix sur le continent.

Il a, en outre, annoncé la tenue, en mai, d’un Sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF).
Au terme de la cérémonie d’ouverture, les Chefs d’Etat et de Gouvernement se sont retirés pour une session à huis clos.

Notons que dans la soirée, le Président de la République a pris part, aux côtés de ses Pairs de la CEDEAO, à un Sommet extraordinaire sur la situation en Guinée-Bissau.