La reprise des élections locales fixée au 16 décembre dans deux régions et six communes

La reprise des élections locales a été au fixée au 16 décembre prochain dans deux régions et six communes ivoiriennes où les dernières municipales et régionales couplées ont été invalidées par la Chambre administrative de la Cour suprême, a annoncé lundi le gouvernement ivoirien au terme d’un Conseil de ministres extraordinaire présidé par le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara


« Conformément à la législation électorale et sur proposition de la Commission électorale indépendante, le Conseil a adopté deux décrets. Le premier décret convoque les collèges électoraux à la date du 16 décembre 2018 en vue des élections partielles des conseillers régionaux et des conseillers municipaux dans les circonscriptions électorales pour lesquelles la Chambre administrative de la Cour suprême, juge du contentieux en la matière, a annulé le scrutin du 13 octobre 2018 », a indiqué à la presse Sidi Tiémoko Touré, le porte-parole du gouvernement.

Poursuivant, M. Touré a précisé que les deux régions concernées sont celles du Lôh Djiboua (Divo) et du Guémon (Duékoué) et pour les communes, il s’agit de celles de Grand-Bassam, Bingerville, Port-Bouët, Lakota, Rubino et Booko.

« Le deuxième décret fixe la durée de la campagne électorale pour les élections partielles des conseillers régionaux et conseillers municipaux à sept jours. La campagne électorale sera ouverte le samedi 08 décembre 2018 à 00 heure et close le vendredi 14 décembre 2018 à 24h », a-t-il ajouté, soulignant que le scrutin sera ouvert de 08 heures à 18 heures.

Les municipales et régionales couplées ivoiriennes se sont déroulées le 13 octobre dernier sur l’ensemble du territoire ivoirien. A l’issue du contentieux électoral, la Chambre administrative de la Cour suprême ivoirienne a prononcé l’invalidation de ce scrutin dans deux régions et six communes du pays.