L’IPS-CGRAE annonce la création d’un fonds social pour ses assurés du 3è âge

L’Institution de prévoyance sociale-Caisse générale de retraite des agents de l’État (IPS-CGRAE) a annoncé mardi à Abidjan au nombre de ses projets à court terme, la création d’un fonds social pour définir une politique sanitaire au profit de ses assurés du troisième âge (seniors), a appris APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.


L’information a été donnée par Siriki Diarrassouba, le directeur des études pour la coopération et la communication de cette institution qui a animé une conférence lors du lancement des activités 2019 de l’Organisation des journalistes professionnels de Côte d’Ivoire (OJPCI).

« Les perspectives de l’IPS-CGRAE sont nombreuses, mais je vais les résumer en trois. La première, c’est la retraite complémentaire par capitalisation que nous comptons mettre en place dans le second semestre de l’année 2019… Nous avons deux autres projets à moyen terme. La création d’un fonds social qui nous permettra de définir une politique d’action sanitaire et sociale pour nos seniors. Notamment, la prise en charge des maladies du 3è et 4è âge », a fait savoir M. Diarrassouba dont la conférence a porté sur le thème, “quelles réformes novatrices pour une retraite efficace et rassurée : cas de l’IPS-CGRAE”.

Poursuivant, il cité au nombre de ces projets à court terme de son institution, la mise en place d’une nouvelle branche de sécurité sociale pour la prise en charge des accidents de travail et maladies professionnelles dans le secteur public.

L’IPS-CGRAE est une institution de prévoyance sociale des agents du secteur public en Côte d’Ivoire. Sa mission de service public s’articule principalement sur la perception des cotisations et le prélèvement des subventions sur les personnels de l’État en vue d’assurer le financement des pensions de retraite. Elle est dirigée par Abdrahamane Berté.

LB/ls/APA