L’armée ne doit pas être à la base des problèmes des concitoyens selon le Général Vagondo, chef d’état-major particulier du président de la République

Le général de division Vagondo Diomandé, chef d’état-major particulier du président de la République Alassane Ouattara a demandé mercredi à Yamoussoukro, aux forces de défense et de sécurité de faire en sorte que la quiétude des populations ne soit pas compromise par leur comportement.


« Ce n’est pas nous qui devons être à la base des soucis de nos concitoyens », a déclaré le général de division Vagondo Diomandé lors de la cérémonie de clôture de la première édition des Journées sportives inter unités de la sécurité présidentielle initiées par la Garde républicaine (GR).

Diomandé Vagondo a rappelé aux soldats la noble mission qui est la leur. Il a fait remarquer que la mission de protéger le premier citoyen du pays, d’assurer la sécurité des biens et des personnes, et de veiller sur la vie des citoyens du pays est une mission qu’on ne donne pas à n’importe qui mais à des hommes en qui on a confiance.

« Je ne pense pas qu’il y ait une confiance qui aille au-delà. Cette mission est sacrée et nous sommes tenus de la remplir avec la plus grande fidélité et dignité », a conseillé le chef d’État-major du Président Ouattara.

Il a invité les soldats à rester sourds au son des sirènes et à l’appel de incitateurs de revendications. « Ce que vous obtenez par votre travail reste avec vous éternellement, mais ce que vous obtenez dans la violence vous sera forcément arraché un jour dans la violence », a prévenu Diomandé Vagondo.

« Nous ne sommes pas des politiciens. Nous devons nous tenir à l’écart des intrigues politiciens et protéger les citoyens sans distinction », a insisté le général de division Diomandé Vagondo.

Le chef d’État-major particulier du Président a demandé aux soldats, à la police, à la gendarmerie et aux Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) à demeurer dignes, des modèles dans le comportement, dans le langage. « Même dans le sommeil, ayez un sommeil discipliné qui est sur le qui-vive » de sorte que la population soit rassurée et fière de son armée, a-t-il dit.