Jeux africains de Rabat 2019 : la Côte d’Ivoire rafle 3 médailles en or au Taekwondo, Cissé Cheick conserve son titre

Trois des cinq athlètes ivoiriens engagés mercredi pour la première journée des compétitions de Taekwondo aux jeux africains de Rabat (Maroc) 2019, ont raflé chacun une médaille en or au terme de leurs combats respectifs.


Gbané Seydou (-87kg) a offert la première médaille d’or en battant l’Egyptien Khairy Salaheldine (11-3).

De son côté, Coulibaly Bouma (-49 kg) a fait une bouchée d’une autre Egyptienne, Abdelsalam Nour sur le score de 34-10. En quart de finale, elle avait combattu Adebayo Sekinat du Nigeria et la tunisienne Dharhri Ikhral en demie.

Pratiquement qualifié pour les prochains Jeux olympiques de Tokyo en 2020 dans la catégorie (-80kg) Cissé Cheick Sallah, champion olympique a continué dans la belle dynamique ivoirienne en arrachant la 3e médaille d’or ivoirienne marocain Mahboubi Achraf sur le score de 38 à 35.

« Ma mission était de faire briller la Côte d’Ivoire et j’espère que l’on va nous soutenir. Ce que l’on fait n’est pas facile, on est très loin de nos familles. Aujourd’hui, je suis champion olympique et je pourrais me dire : " J’ai tout eu dans ma vie ". Mais je me bats pour mon pays. Le niveau est très haut et je suis fier de moi. Je suis encore là après des blessures. C’est une suite logique dans ma saison », a confié le numéro un mondial dans sa catégorie au micro de RFI.

La douzième édition des jeux africains se tient du 19 au 31 août 2019 à Rabat au Maroc. Environ 6396 athlètes africains, dont 83 ivoiriens, issus de 28 disciplines sportives différentes participent à ces jeux.

Ahopol avec APA