Henriette Dagri demande pardon pour des propos inappropriés entendus ces derniers jours

Abidjan- La Grande chancelière Henriette Dagri Diabaté a demandé pardon aux femmes pour des propos inappropriés proférés par des politiques ces derniers jours.


"A tous ceux que ces paroles ont blessé, en tant que femmes, en tant que mères, je demande pardon. Pour tous ceux qui ont tenu des propos qui font souffrir, en tant que responsables, je demande pardon. Je le fais au nom de la paix", a déclaré le Pr Dagri Diabaté, à l’occasion de la cérémonie de lancement de la Journée internationale de la femme (JIF) 2019 lundi au palais de la culture à Treichville.

La Grande chancelière a également exhorté les femmes tout comme les hommes de quel que parti politique qu’ils soient ou du leader qu’ils soutiennent à s’engager dans la construction d’une Côte d’Ivoire apaisée.

"Ne laissons pas détruire le projet ambitieux et visionnaire que le président Félix Houphouët-Boigny a réalisé et que le président Alassane Ouattara a su reconstruire et continue de développer, une Côte d’Ivoire de paix, et qui travaille pour améliorer les conditions de vie de nos populations", a-t-elle insisté en présence de plusieurs femmes dont des membres du gouvernement.

La Grande chancelière a souhaité plein succès à l’édition 2019 de la JIF portant sur le thème "Le numérique, une solution pour l’autonomisation des femmes". Henriette Dagri-Diabaté pense que "la révolution des technologies de l’information et de la communication est bien en marche pour nous les femmes".


bsb/kp