En visite en France, Le président du Sénat ivoirien signe un accord de coopération avec le Sénat français

Un accord de coopération parlementaire a été signé mercredi à Paris entre le Sénat de Côte d’Ivoire et le Sénat de France selon un source proche du sénat ivoirien.


Le document de coopération a été paraphé par le président du Sénat de Côte d’Ivoire, Jeannot Ahoussou Kouadio, et son homologue français, Gérard Larcher, au sénat français.

L’accord devra permettre à la jeune institution de Côte d’Ivoire de bénéficier de l’expérience du sénat français qui a un peu plus de deux siècles d’histoire.

Dans le cadre de l’accord coopération conclu en six points, les deux sénats s’engagent à nouer un partenariat approfondi fondé sur les principes de confiance et de bénéfices mutuels.

Les deux institutions ont convenu d’organiser des échanges d’expériences et de savoir-faire en matière juridique, de procédures législatives, de contrôle, d’administration, de communication parlementaire et sur toute forme thématique relevant de leurs compétences, notamment dans le domaine de l’organisation territoriale, de la décentralisation ou de la coopération décentralisée.

L’accord prend également en compte différentes formes de coopération technique. A savoir des rencontres périodiques (conférences, séminaires, colloques), des coordinations accrues lors des réunions d’organisations parlementaires internationales dont les deux pays sont membres, des visites d’études et d’information, des programmes de formation.

Les deux institutions se sont également engagées à soutenir le développement des relations parlementaires à travers les groupes d’amitié parlementaires.

Le président Jeannot Ahoussou Kouadio s’est dit satisfait de la signature de cet accord de coopération parlementaire qui devrait permettre de renforcer les capacités des sénateurs ivoiriens et du personnel du nouveau sénat de Côte d’Ivoire.

Pour un bon début de la coopération, la délégation ivoirienne a même eu droit d’assister à une séance de discussion des sénateurs français sur une loi gouvernementale présentée par la ministre de l’Écologie, et invitée à venir assister à l’assemblée des Sénats européens qui se tiendra à Paris du 13 au 15 juin prochain.