Désignation d'Amadou Gon lors du Conseil politique du Rhdp : Mabri et ses lieutenants prennent des décisions

  • 02/04/2020
  • Source : L'Inter
Les lignes bougent à l'Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d'Ivoire (Udpci). Dix jours après la désignation du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, comme candidat du Rassemblement pour la démocratie et la paix (Rhdp), Mabri Toikeusse et ses lieutenants ne sont pas restés inactifs.

Après l'épisode du Sofitel hôtel ivoire d'Abidjan-Cocody, du 5 mars 2020, au cours duquel, le deuxième vice-président du directoire du Rhdp a émis des réserces sur le choix d'Amadou Gon, il a réuni la direction de son parti le samedi 21 dernier au siège de ladite formation politique sis à Abidjan-Cocody. Selon le communiqué final qui a sanctionné les travaux, cette rencontre a été élargie au conseil d'honneur et de l'ordre, à l'inspection générale, aux élus  et a duré de 15 heures 30 minutes à 23 heures 15 minutes.

Plusieurs points étaient à lordre du jour dont celui relatif à l'élection présidentielle du 31 octobre prochain. Deux comptes rendus ont été effectués : celui relatif au conseil politique du Rhdp du 12 mars 2020 fait par le président Mabri Toikeusse ainsi que le compte rendu des consultations effectuées par le secrétaire général du parti auprès des structures spécialisées et des secrétaires régionaux du parti.

Suite à ces différents exposés, dit le communiqué, il s'est instauré un débat empreint de bon ton entre les membres de la direction du parti. Toutes choses qui ont permis à la direction d'arrêter deux grandes décisions. D'abord, le ministre Mabri, ayant suggéré, lors de la réunion du conseil politique que le dialogue soit privilégié pour le règlement de tout différend au sein du Rhdp, la direction du parti a encouragé la poursuite des actions menées dans ce sens. Ensuite, la convocation des organes centraux, pour débattre de la question de l'élection présidentielle, étant rendue impossible du fait des mesures nationales prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus, la direction a instruit le comité de stratégie d'examiner dans les meilleurs délais les modalités de la poursuite de la consultation des militants du parti.

Au cours de cette rencontre, la direction a réitéré ses vives félicitations au président Mabri pour le charisme et la fidélité avec lesquels il défend les intérêts de l'Udpci. Elle a également appelé au renforcement de la cohésion et a invité la base à demeurer mobilisée et à l'écoute des mots d'ordre du parti.

Il faut noter que pour la direction, les résolutions du dernier congrès extraordinaire tenu le 12 mai 2018 et celles du bureau politique du 22 décembre 2018 demeurent la boussole de l'engagement de l'Udpci au Rhdp.

Jeudi 19 mars 2020, des cadres de l'Udpci dont Albert Flindé ont ouvertement manifesté leur soutien au Premier ministre, Amadou Gon, choix du Rhdp pour la prochaine présidentielle.

Cyrille DJEDJED