Démantèlement à Abidjan de panneaux publicitaires non autorisés

Plus de trente panneaux publicitaires non autorisés ont été démantelés, mardi dans la commune de Koumassi (Sud d'Abidjan) dans le cadre d'une opération d'assainissement et de réorganisation de l'affichage publicitaire dans le district autonome d'Abidjan, a appris sur place dans la capitale économique ivoirienne.


Selon une note d'information transmise à APA, cette opération qui  s'étendra à toutes les communes du district d'Abidjan, a été menée par  le Conseil supérieur de la publicité ( CSP) aidé des forces de l'ordre. 

«  Avant cette opération de démantèlement d'aujourd'hui, il y a eu un  stickage des panneaux publicitaires ne respectant pas le décret de 2007  qui régit l'affichage publicitaire en Côte d'Ivoire, c'est-à-dire, les  panneaux positionnés à moins de 100 mètres des carrefours et, entrées et  sorties des courbes», explique dans la note Abel Kouassi, chargé  d'affichage au CSP. 

Poursuivant, il a ajouté qu'avant cette opération de  démantèlement, il y a eu l'identification et le stickage des panneaux  ne respectant pas l'inter-distance  de 75 m entre deux panneaux. Selon  lui, les personnes physiques ou les régies publicitaires qui ont vu  leurs panneaux démantelés peuvent rentrer en possession de ces panneaux «  à condition de payer l'amende prévue à cet effet». 

« Toutes les  communes d'Abidjan seront touchées par cette opération. Après Koumassi,  nous seront probablement la semaine prochaine à Marcory ( Sud d'Abidjan)  », a par ailleurs, fait savoir M. Kouassi. Vendredi dernier,  rappelle-t-on, dans le cadre de cette même opération, trente-deux  panneaux publicitaires non autorisés ont été démantelés d'Anani à Akwaba dans la commune de Port-Bouët, également dans le sud d'Abidjan.

LB/ls/APA