Crise à l’Africa Sports d’Abidjan : Paniqué, Vagba Alexis limoge l’entraîneur Almamy Diaby

Il y a encore du mouvement à l’Africa Sports d’Abidjan. Vomi par la majorité des membres du Bureau Exécutif, le président Alexis Vagba a vite trouvé un bouc émissaire : l’entraîneur Almamy Diaby. Il a gentiment demandé au technicien de prendre la porte, dans la soirée de ce lundi 4 mars 2019.


Vent de panique à l’Africa Sports d’Abidjan. Depuis que ses collaborateurs du Bureau Exécutif exigent sa démission, le président Alexis Vagba, se méfie de son entourage. L’entraîneur Almamy Diaby vient de faire les frais de cette méfiance démesurée du président du club. Il a été purement et simplement limogé par Vagba, dans la soirée du lundi 4 mars 2019.

Loin d’être la conséquence de l’humiliante défaite (2-0) enregistrée, le dimanche 3 mars 2019, lors de la 19ème journée de la Ligue 1 disputée contre le dernier de la classe, Moossou FC, ce limogeage pue le règlement de comptes. Alexis Vagba qui se méfie de sa propre ombre depuis le déclenchement de cette crise, soupçonne son entraîneur de rouler pour les frondeurs du Bureau Exécutif et de leur donner des informations sur le club. En attendant de « voir clair dans cette histoire », il « suspend » son entraîneur Almamy Diaby. Un limogeage en douceur bien compris par le désormais ex-coach des Aiglons.

Celui qui a dirigé sa dernière rencontre la veille (dimanche) a raconté dans les moindres détails la discussion qu’il a eue avec Alexis Vagba dans la soirée de ce lundi 4 mars 2019.

« Au moment où je t’appelais (en présence de Vagba : ndlr), le portable était sur haut-parleur. C’est lui-même (Alexis Vagba : ndlr) qui m’a donné ton numéro. Il dit que hier tu as publié quelque chose sur linfodrome pour dire qu’il n’a pas les moyens pour loger les encadreurs et que c’est moi qui t’ai donné l’information. Je lui ai dit que le monsieur-là (le journaliste Adolphe Angoua : ndlr), je ne le connais pas, je ne sais pas qui c’est, et puis, je n’ai même pas son numéro. », a-t-il planté le décor.

Voici ce que Alexis Vagba reproche à Almamy Diaby

Et Almamy Diaby de poursuivre : « Je lui demande ce qu’il me reproche. Il me dit que moi, je suis proche de Saki et de Pazo (Saki Guitembert et Bamba Issiaka dit Pazo, les membres du Bureau Exécutif qui réclament la démission de Vagba Alexis : ndlr). Donc logiquement si je suis proche d’eux, tout ce qu’il sait, c’est que c’est moi qui donne les informations. Pour cela, il me suspend jusqu’à nouvel ordre. Je lui demande, tu me suspends par rapport à quoi ? Insuffisance de résultat ? Il me dit non, ce n’est pas un problème de résultat. Il me dit qu’il me suspend jusqu’à ce qu’il voie clair dans cette histoire. Je lui demande si je dois venir aux entraînements. Je lui ai dit, monsieur le président, ayez le courage, regardez-moi droit dans les yeux, dites-moi que vous m’avez limogé. Il me répond que si je lui envoie un papier de limogeage, il ne va pas s’exécuter. Je lui ai demandé pourquoi ? Il faut me limoger. Ce que tu me reproches-là, si tu as des preuves, il faut me dire. Il a tourné en rond, et il n’a pas pu me donner les preuves. Et je lui ai dit ok, moi je rentre à la maison. »

3 mois d’arriérés de salaire et 5 primes impayées

Qu’en est-il des arriérés de salaire et primes des techniciens ? Très remonté contre son ancien employeur, Almamy Diaby crache tout. « La dernière fois, il a payé une prime (avant le match contre Moossou FC : ndlr). Il nous doit désormais 5 primes (aux encadreurs : ndlr). Mes collaborateurs ont revendiqué ça. Et pour cela, il dit que mes collaborateurs ne doivent pas faire la mise au vert (à la veille du match contre Moossou FC : ndlr). Et je lui ai dit que je ne peux pas rentrer au vert sans mes collaborateurs. Le fait que j’ai dit cela, il a eu mal. Mes collaborateurs, en particulier Bah Clément a refusé de s’entrainer parce qu’il n’a pas son salaire, encore moins sa prime. On nous doit 3 mois de salaire et 5 primes de matches », a dit l’ex-coach des Aiglons.

Pour terminer, Almamy Diaby a lancé un message aux supporters du club, communément appelés Membres associés. « C’est quand même décourageant parce que tout le monde sait d’où on vient. Si ça se termine comme ça, je souhaite bon vent au club. C’est tout. Il veut distraire les supporters et cacher les vrais problèmes du club ». Tous ceux qui voulaient jusque-là, cacher le soleil de la main, ont pris la vérité en plein visage. Ce n’est que le début du grand déballage annoncé.

Pour rappel, ce limogeage de Diaby Almamy est sa troisième expérience amère sous la présidence d’Alexis Vagba. En l’espace de 5 ans de gestion, le président du Bureau Exécutif du club a limogé 15 techniciens, soit 3 entraineurs chaque saison. Un triste record !

 

Adolphe Angoua