Côte d’Ivoire : le Cardinal Kutwa lance un appel aux trois grands pour aller à la réconciliation Gbagbo, Ouattara et Bédié

  • 20/07/2021
  • Source : Linfodrome
Ce samedi 17 juillet 2021, Le Cardinal Jean Pierre Kutwa, archevêque métropolitain d’Abidjan, a, à l’occasion de la célébration de ses cinquante années de sacerdoce, à la Cathédrale St Paul du Plateau, a exhorté les acteurs politiques et surtout les trois grands leaders à taire leurs querelles intestines afin de donner une chance à la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire.

Le cardinal Jean Pierre Kutwa a célébré, samedi, à la Cathédrale St Paul d’ Abidjan, une messe d’action de grâce. Pour ses 50 ans de sacerdoce, l’archevêque métropolitain d’Abidjan a saisi l’occasion pour interpeller les acteurs politiques ivoiriens sur la nécessité d’abandonner leurs querelles inutiles pour aller à la réconciliation.

@Cardinal Jean Pierre Kutwa aux acteurs politiques. Ne perdez plus le temps dans les palabres inutiles « Ne perdez plus le temps dans les palabres inutiles qui ne conduisent qu’à la désolation. Oh Seigneur, je te les présente tous, verse dans les cœurs, féconde leurs cœurs afin que l’amour vrai du pays naisse en eux et que tous travaillent pour le développement intégral du pays ».A-t-il plaidé  le premier responsable de l’église catholique.

Le Cardinal Jean Pierre Kutwa s’est réjouie des présences remarquées dans la salle, de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et de plusieurs membres du gouvernement @Alassane Ouattara.

« Quand je vous vois assis, les membres du gouvernement de la Côte d’Ivoire, quand je vois les hommes de l’opposition en la personne du président @Laurent Gbagbo, je dis merci et grand merci au seigneur ! Pourquoi ? Parce que vous êtes non pas des ennemis, mais des adversaires politiques. (…) Vous cherchez chacun le bien être du pays. Président Laurent Gbagbo et toute l’opposition présente, soyez infiniment remerciés d’être là ». S’est-il réjoui le guide religieux.

« Eh bien comme, je l’ai dit le dimanche 26, je le redis : les temps sont mûrs, les temps sont mûrs pour aller à la réconciliation, les temps sont mûrs pour faire la paix, les temps sont mûrs pour que tous les fils et toutes les filles de la Côte d’Ivoire se retrouvent ». A-t-il  exhorté le premier responsable de l’Église catholique ivoirienne.

 



Publicité instruments de Musique