Cartes visa aux arbitres et commissaires - Sory Diabaté (FIF) : “Nous allons transmettre à la FIFA pour que d’autres fédérations s’en inspirent”

  • 06/07/2020
  • Source : L’intelligent d’Abidjan
Le Premier Vice-Président de la FIF, Sory Diabaté a procédé le lundi 22 juin 2020 au siège de la fédération à Treichville à la remise de cartes visa aux arbitres et commissaires aux matchs. Le Premier Vice-Président de la FIF, Sory Diabaté a procédé le lundi 22 juin 2020 au siège de la fédération à Treichville à la remise de cartes visa aux arbitres et commissaires aux matchs.

Cette action s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la gestion financière de la Fédération Ivoirienne de football pour éviter aux officiels de matchs de manipuler de l’argent en espèces. Elle vient résoudre les difficultés rencontrées par les officiels de matchs à chaque journée de championnat tant en Ligue 1, Ligue 2, Division 3 et Division Régionale. Cette carte visa individuelle sera alimentée par rapport aux montants auquel l’officiel à droit pour la gestion de son match. Les virements se feront chaque journée étant entendu qu’il y a des désignations d’officiel par journée pour chaque match. Ceux qui sont désignés par journée verront leur carte visa alimentée. Au-delà des arbitres et commissaires aux matchs, les médecins seront pris en compte dans cette modernisation de la gestion financière des compétitions locales.

«Le comité exécutif de la FIF a réfléchi à une solution pour éviter la manipulation des espèces. Nous avons demandé à une banque de la place de nous accompagner dans ce processus », a indiqué Sory Diabaté. Cette nouvelle donne présente plusieurs avantages selon le président de la Ligue Professionnelle de Football. Elle évite le retrait en espèces de gros montants liés à l’organisation du championnat. Elle permet de gagner en temps. Il n’y aura plus de procédure de mise en route, plus de risque de transport d’espèces sur les routes. Cette solution du Comité exécutif de la FIF a été proposée à la FIFA lors du dernier séminaire en Belgique en 2019.

«C’est une carte visa et vous pouvez l’utilisez partout. Elle n’est pas liée à une banque. J’espère que nous allons faire bon usage de ces cartes. Nous avons proposé une solution du Comité exécutif de la FIF à la FIFA lors du dernier séminaire en Belgique en 2019 . La FIFA nous a demandé de lui soumettre le processus pour qu’elle puisse inviter certaines fédérations africaines qui sont dans la même situation que nous, avec la manipulation en espèces à en faire de même. Pour que cela serve d’exemple. Maintenant que nous avons testé et que nous sommes sûr que cela marche, nous allons transmettre le processus à la FIFA pour que d’autres fédérations s’en inspirent », a expliqué Sory Diabaté...Lire la suite sur L'intelligent d'Abidjan