Blé Goudé lance un important message depuis La Haye : « Les pays qui engrangent d’importantes victoires sont ceux qui savent tirer les enseignements des événements douloureux »

Charles Blé Goudé s’est à nouveau adressé à ses compatriotes ivoiriens à la faveur de la commémoration de la date du 11 avril. 11 Avril 2011 - 11 Avril 2019, cela fait huit ans que chutait le régime du Président Laurent Gbagbo dans une guerre qui a occasionné la mort de 3000 personnes. Pour Blé Goudé, il faut tourner le dos au passé et aller de l’avant. Ci-dessous l’intégralité de sa déclaration.


Chères sœurs, chers frères,

Aussi cruelle qu’ait été l’épreuve que notre pays a vécue, fidèle à mon engagement de ne jamais être du mauvais côté de l’histoire, je n’encouragerai aucune tentation de vengeance ni aucune velléité de revanche. Vengeances sur vengeances, revanches sur revanches, ne feront que précipiter notre pays dans l’abime, dans le chaos, bref dans un déclin irréversible.

En revanche, je suis disposé à encourager toutes les initiatives en faveur de l’édification d’une société qui sache tirer les leçons de son passé douloureux. Pour moi, même si les circonstances de l’histoire nous ont imposé cette crise qui a retardé le développement de notre pays et endeuillé tant de familles, nous ne sommes pas obligés de prolonger ce conflit.

Ne nous y trompons jamais, les sociétés qui avancent, les pays qui engrangent d’importantes victoires sur le marché hautement concurrentiel du développement sont ceux qui savent tirer les enseignements, tous les enseignements des événements douloureux qui jalonnent leur histoire et forgent leur communauté de destin.

Chers compatriotes,

Mon engagement pour la paix et la réconciliation n’obéit à aucune démarche intéressée ni à aucune tactique politicienne. Il est sincère et appuyé sur des convictions fortes ayant pour but de faire grandir notre pays.

Charles Blé Goudé