ASCAD : Cinq nouveaux Académiciens rejoignent l''' intelligentsia africaine''

C'est la salle des conférences de l’immeuble CRAAE-UMOA au plateau qui a servi de cadre à un rituel nouveau, celui de la présentation des nouveaux Académiciens de l’Académie des sciences , des arts , des cultures d’Afrique et des diasporas africaines (ASCAD), ce jeudi 10 mars 2016 devant un parterre de personnalité parmi lesquelles le président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné.


Pr. Ake Sévérin, Pr. Gadegbeku Samuel, Pr. Sidibé valy, Pr. Goffri kouassi, Pr. Tanella Boni sont les cinq nouveaux Académiciens qui ont rejoint cette intelligentsia africaine.
 
Notons qu’ils sont issus de 5 différents domaines dont  le domaine des sciences exactes, le domaine des sciences naturelles; le domaine des sciences humaines, le domaine des sciences politiques, juridiques, économiques et de gestion et le domaine des arts et culture.
 
Quant au mode de recrutement des membres de l’Académie, il s’est fait sur présentation de dossier de candidature. A en croire les organisateurs, c’est après examen et avis que les nouveaux membres sont cooptés au niveau de chaque Domaine.
 
Inscrite à l’union Académique internationale qui regroupe toutes les sociétés savantes par excellence du monde, l’ASCAD a saisi cette occasion pour présenter sa nouvelle équipe dirigeante et les nouveaux membres cooptés. Au nombre de cinq , ils remplacent des membres immortels défunts que sont feus Pr. Ebby n’dede , Pr. Samba Diarra, Pr. Tapé Goze, Pr. Laurent Ake Assi et M. Yaya savane.
 
Société savante ivoirienne et des diasporas africaines depuis 2003, l’Académie cultive la recherche soutenue de l’excellence. Elle a porté et porte encore ses réflexions sur le développement du pays.

Les principaux termes abordés tournent autour de: la paix, la cohésion sociale, les déchets toxiques, les Organismes génétiquement modifiés, le développement durable, l’éducation, la formation de la jeunesse, le panier de la ménagère et bien d’autres thèmes se rapportant à notre ère.
 
Récemment visitée par le Ministre de tutelle, M Aoussou Kouadio Jeannot, au cours de ses tournées dans les Institutions de République, l’Académie souhaiterait en plus du soutien du Président de la République, se rapprocher des populations ivoiriennes en tant qu’instrument de réflexion.

CK