Alassane Ouattara rassure les chefs traditionnels du District d’Abidjan : « il n’y aura rien en 2020… »

Une délégation de chefs traditionnels Tchaman et Attié du District d’Abidjan, des Grands ponts et du Sud-Comoé, a été l’hôte du chef de l’Etat, Alassane Ouattara qui a échangé, mardi, avec eux sur la situation socio-politique nationale au palais de la présidence.


Faisant le point des échanges, le Porte-parole de la délégation, Faustin Abodou, chef du village d’Akékoi (commune d’Abobo) et secrétaire général du collectif des chefs Attié et Atchan du District d’Abidjan, a salué « la disponibilité » du chef de l’Etat ivoirien qui « nous a donné des gages de la stabilité » du pays.

« Il nous a rassurés qu’en 2020, il n’y aura rien. Car la tranquillité et la stabilité seront assurées», a rapporté le chef Faustin Abodou invitant les Ivoiriens d’arrêter « de se faire peur ».

Selon M. Abodou, les têtes couronnées ont trouvé en M. Ouattara « un homme conscient des responsabilités qui sont les siennes et déterminé à maintenir le pays dans la stabilité et la paix ». 

C’est soulagé par les « informations »sur la vie du pays données par le Chef de l’Etat, que les chefs traditionnels, toujours selon Faustin Abodou, ont pris congés du président Ouattara avec la volonté de « porter son message » à leurs administrés.

HS/ls/APA