Voici 4 professions qui dépendent de la mort des gens

La mort peut ne pas être souhaitée même pour ses pires ennemis. Mais comme pour presque tout, la chute d’une personne peut être à l’origine du succès d’une autre. Et même la mort, aussi redoutée soit-elle, est la cause de l’emploi de certains spécialistes.

Nous n’y pensons pas tous les jours, mais une simple réflexion révèle la vérité: il faut que quelqu’un ou certaines personnes meurent pour que d’autres puissent gagner leur quotidien.

Voici certaines de ces professions qui tournent autour de la mort.

1. Coroner

Le coroner se limite à déterminer qui était le défunt et comment, quand, et où il est mort. Qu’il s’agisse d’un crime présumé, d’un suicide ou de la mort par des causes naturelles, un coroner a besoin de son cadavre pour mettre ses compétences et ses connaissances à profit.

2. Les travailleurs mortuaires

La liste des tâches des ouvriers mortuaires va des coroners aux personnes qui donnent leur bain au mort avant de l’enterrer. Les agents de chambre mortuaire (ou de service mortuaire) interviennent dans le cadre des hôpitaux et des maisons de retraite, au sein des morgues.

3. Les conducteurs de corbillard

Tous les conducteurs de corbillard peuvent être en mesure de conduire tout autre véhicule. Mais tous les conducteurs ne peuvent pas être des conducteurs de corbillard. Il faut vaincre la peur des morts ou de la nécrophobie. Et comme tout le monde ne le peut pas, le métier de conducteur de corbillard devient une spécialité pour ceux qui n’ont pas peur.

4. Les Fabricant de cercueils

Traditionnellement, les hommes utilisent des cercueils pour enterrer leurs morts. Même l’identification à l’islam ne peut empêcher certaines personnes d’utiliser un cercueil pour leurs morts. Mais comme pour tous les autres membres de cette liste, les fabricants de cercueils espèrent simultanément la mort s’ils veulent tirer des bénéfices de la profession.