Violée 53 fois, une fillette de 13 ans piège son père pour le faire condamner

Durant deux ans, une fillette résidant dans le Nord a vécu l'horreur. Entre 2015 et 2017, elle a été violée 53 fois par son père. Les premiers abus ont débuté alors qu'elle n'était âgée que de 11 ans.


Les faits se produisaient un samedi sur deux, quand sa mère ne faisait pas les courses avec elle.

A l'âge de 13 ans, afin de faire cesser les viols, elle a décidé de se confier mais sa famille ne la croyait pas. 

Seule sa tante, qui a subi une agression sexuelle au même âge qu'elle, l'a cru. Mais la gamine est parvenue à enregistrer discrètement son père et a réussi à lui faire avouer ses viols répétés. 

Grâce à cette preuve irréfutable, des membres de l'entourage de sa mère l'ont soutenue et l'ont encouragée à aller en parler à une infirmière scolaire. C'est cette dernière qui a alerté la police. 

L'homme, âgé aujourd'hui de 37 ans, a été condamné vendredi à 15 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Douai. Durant l'audience, la mère de l'accusé a perdu connaissance à l'énoncé du réquisitoire.