ROYAUME-UNI : Ce dessin d'un enfant de 10 ans  a permis d'identifier un suspect

Un môme de 10 ans du nord de l’Angleterre a été félicité par la police pour ses bons réflexes et son «portrait-robot».


Ryan Cook, 10 ans, est scolarisé dans une école primaire de Newcastle, au nord de l’Angleterre. Le mois dernier, il a été approché par un inconnu au comportement un peu étrange, qui tentait manifestement d’entrer dans l’établissement.

L’enfant a ensuite raconté la rencontre à ses parents. Qui ont appelé la police. Et les agents ont demandé au môme de dessiner l’homme qu’il avait vu. Voilà le résultat: (Voir image de l'article)

Ryan a tenu à noter que l’individu était chauve et n’avait pas de barbe. Puis a précisé qu’il portait une veste, un pantalon et des chaussures…

Les policiers ont emporté leur «portrait-robot» un brin rudimentaire et sont allés discuter avec les employés de l’école. Le dessin a confirmé l’identification d’une personne réalisée suite à d’autres signalements. Il s’agissait d’un visiteur officiel et agréé. Et personne d’autre n’avait apparemment tenté de pénétrer dans l’école. Fin de l’enquête, plus de peur que de mal.

Tapis rouge déroulé

Mais pas fin de l’histoire. Comme on peut le lire (et le voir) sur la page Facebook de la police du comté de Northumberland, les forces de l’ordre ont tenu à féliciter le môme pour son comportement. Et ils n’ont pas fait les choses à moitié, soulignent différents médias britanniques. Ils lui ont remis un certificat signé du patron de la police du comté. Et l’ont invité lundi dans un commissariat.

Ryan a eu droit à une visite du poste mais aussi «de s’asseoir dans une voiture de police, de se faire enfermer à l’arrière d’un fourgon et de rencontrer certains des membres les plus mignons de la brigade canine», a écrit la police.

Un cerveau de détective

Police qui ne tarit pas d’éloge sur Ryan. «Il a fait absolument ce qu’il fallait en rapportant ce qui le préoccupait à ses enseignants et ses parents et il a montré une grande maturité dans sa compréhension d’un comportement suspect. Son dessin a été essentiel pour retrouver la personne.» Et l’auteur du communiqué de glisser: «Je ne sais pas s’il envisage une carrière dans la police, mais il a certainement un cerveau de détective.»

Quant au môme, comme on peut l’imaginer, il était ravi. «Je suis heureux d’avoir pu aider la police. C’était vraiment amusant de rencontrer les chiens et de regarder à l’intérieur du fourgon. Les officiers étaient vraiment gentils et j’étais vraiment content de mon certificat», a-t-il lancé.