Londres se dote d'un nouveau gratte-ciel de 305 mètres

La particularité du gratte-ciel réside dans le fait que les visiteurs pourront se déplacer le long de la tour, dans des cages transparentes.

Les "cornichons", la "râpe à fromage" et le "talkie-walkie" ornent déjà la ligne d'horizon de Londres. Dans sept ans, la ville connaîtra également le gratte-ciel "tulipe".

Le cabinet d'architectes Foster and Partners vient de dévoiler les plans du futur gratte-ciel. 

Un lieu éducatif

La "tulipe" ne sera pas une énième tour de bureaux. Elle sera plutôt une "attraction éducative et touristique". 20.000 visites gratuites seront proposées chaque année aux enfants en âge d'aller à l'école.

Selon le cabinet d'architecture, le nouveau bâtiment s'intégrera parfaitement au paysage, à côté du "Gerkin", un cône haut de 180 mètres, qui a ouvert ses portes en 2004. La "tulipe" sera un véritable monument culturel et social.

Futuriste

La particularité du gratte-ciel réside dans le fait que les visiteurs pourront se déplacer le long de la tour, dans des cages transparentes. 

Si le projet obtient le feu vert de la ville de Londres, la première pierre de la tulipe sera posée en 2020 et les travaux seront terminés pour 2025.