Elle apprend que le chauffard qui a tué ses 2 filles a été libéré 2 mois après sa condamnation

Vincent M. avait été condamné le 21 novembre dernier à cinq ans de prison, dont deux avec sursis, pour un accident de la route qui a coûté la vie à deux fillettes.


Le 3 avril 2018, ce chef d'entreprise de 48 ans était au volant de sa Maserati sur la départementale qui relie Laon à Reims.

Sous une pluie battante, il avait perdu le contrôle de son véhicule et avait percuté en sens inverse la voiture de Nadia Karmel, qui transportait ses trois enfants.

Lila, 3 ans et demi, et Adélaïde, 26 mois, étaient mortes sur le coup tandis que le bébé, âgé d'un mois, avait été grièvement blessé.

L'enfant, âgé aujourd'hui de 18 mois, souffre de lésions axonales (forme sévère de traumatisme crânien), d'une fracture du fémur et est toujours sujet à des crises d'épilepsie.

Nadia Karmel a appris que le chauffard avait été remis en liberté mardi.

Vincent M. a fait appel de sa condamnation du jugement prononcé en novembre dernier. Mardi, la Cour d'Appel a accepté sa remise en liberté sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire un véhicule ou d'entrer en contact avec la famille des victimes.

Nadia Karmel, la mère des victimes, n'a pas souhaité réagir. « La famille prend acte avec douleur de cette décision de remise en liberté à quelques jours du procès en appel » a répondu son avocat.