Zone industrielle de Yopougon : Deux personnes trouvent la mort dans une explosion

Paswan Rajkumar, l’un des chefs de section « Fonderie » de la Société ivoirienne de fabrication de fer à béton ‘’King Ivoire’’, située dans la zone industrielle de Yopougon et son adjoint Chauan n’ont pas survécu à une explosion qui s’est déclenchée dans la nuit du 1er au 2 novembre.


« Il y a eu trois blessés critiques parmi les dix personnes qui travaillaient dans la section fonderie, cette nuit-là. On enregistre aujourd’hui deux morts et huit blessés dont un dans un état grave », a témoigné Serges Dago, responsable administratif et ressources humaines à ‘’King Ivoire’’, rencontré sur place le lundi 4 novembre.

Selon lui, cette activité à la suite de laquelle ses collègues ont perdu la vie se déroule sur un mécanisme composé d’une sorte de tapis roulant situé au-dessus de leur tête. Son rôle est de faire glisser les objets en métaux recyclés (fondus). « Le jour du drame, ce pont qui supporte le mécanisme cède et atterrit violemment dans le four. Celui-ci comportant de la larve de métaux l’a propagé sur les victimes », regrette-t-il.

Isabelle Somian