Une jeune fille tue un homme à coup de ciseau dans une altercation

 Dimanche matin, un homme est mort des suites d'une blessure au cou par arme blanche, lors d'une altercation avec une jeune fille du nom de Patricia Ahui.


L'une des réalités quotidiennes des quartiers populaires d'Abidjan; "Manger à crédit" est à l'origine de cette triste histoire survenue à Marcory Sicogi en effet. 

Selon les explications livrées, la victime du nom de Serge, jeune coiffeur habitué des boissons frelatées, devait la somme de 200frs cfa depuis des jours, à une voisine vendeuse d'aloco. 

Ce dimanche matin donc, pendant qu'il fanait dans le quartier aux environs de 10 heures, certainement après s'être enivré de sa passion, il fût interpellé par la sœur cadette de la vendeuse pour qu'il s'acquitte enfin de cette modique somme. 

Mais hélas, la discussion qui avait eu lieu alors au domicile de cette dernière, du nom de Patricia Ahui, tourne rapidement au vinaigre. La jeune fille habituellement connue pour son flegme, perd patience et blesse au cou avec un ciseau le jeune coiffeur, après qu'il l'ait importunée. 

De ce traumatisme le sang gicle, et l'état général de celui que l'on surnommait affectueusement, "Sergent" s'altère à la vitesse d'une hémorragie de la carotide.

La suite, lors de son transport dans une clinique pour des soins d'urgence, le jeune homme de la trentaine succombe à sa blessure dans un taxi. 

C'est l'irréparable à ce moment pour Patricia, âgée seulement d'une vingtaine d'années. Elle se rend aussitôt au 26 ème arrondissement de police pour sa déposition. 
En fin de soirée, les procédures d'enquête la conduisent dans les locaux de la police criminelle au Plateau, où elle séjourne en ce moment. 

Adrien