Un faux policier condamné à 12 mois de prison ferme

Kandja Étienne, 28 ans a été condamné, mercredi, à 12 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Tiassalé pour les faits d’usurpation de titre, en se faisant passer pour un agent de police.


En effet, le mis en cause a usurpé le titre de policier alors qu’il se trouvait dans un maquis à Sikensi, le 24 août. Ce jour là, sanglé dans une tenue de la police, Kandja Étienne racontait à ses amis d’un soir qu’il était un policier.

Cependant, son attitude suspecte a attiré l’attention d’autres clients qui ont alerté dès gendarmes en faction non loin du maquis. Face aux hésitations de Kandja Étienne à répondre au « salut militaire « , et ses balbutiements face aux questions des gendarmes, il est conduit à la brigade de gendarmerie de Sikensi, puis au commissariat de police de la ville.

Conduit devant le parquet puis devant le tribunal correctionnel, il a tenté d’expliquer qu’il est couturier au camp de la Brigade Anti Émeutes de Yopougon. Cependant, ses explications n’ont pas convaincu les juges qui l’ont condamné à 12 mois de prison ferme et à 100 000 francs CFA d’amende.

Le tribunal a aussi ordonné la confiscation de la tenue de policier en vue de sa destruction.

(AIP)

kd/fmo