Système sanitaire ivoirien : Le mécanisme national de surveillance communautaire prend progressivement forme

Les acteurs de la société civile opérant dans le domaine de la santé en Côte d'Ivoire sont réunis en atelier du 26 au 28 Août 2019 à Abidjan Cocody pour mettre sur pieds la version finale du Mécanisme National de Surveillance Communautaire sur la Santé, outil qui permettra désormais le suivi des pratiques du système sanitaire ivoirien afin de l'améliorer.


Suite au dialogue national sur la santé organisé en février 2019 par l'Etat de Côte d'Ivoire et le dialogue communautaire organisé avec l'appui de l'ONUSIDA Côte d'Ivoire du 15 au 17 Mai 2019, la société civile ivoirienne œuvrant dans le secteur de la santé dans sa volonté de contribuer à l'amélioration des interventions en direction des populations a pu asseoir un dispositif axé sur le plaidoyer, la redevabilité et le control citoyen.

C'est donc lors des ateliers précédemment organisés par l'ITPC et avec l'appui financier de l'ONUSIDA Côte d'Ivoire les 05 et 06 Août 2019 puis les 13 et 14 Août 2019 que cet outil de suivi à savoir "le Mécanisme National de Surveillance Communautaire sur la Santé en Côte d'Ivoire" a pu prendre forme après réflexion et conceptualisation.

Alain Manouan, Directeur de l'observatoire régionale communautaire sur le traitement en Afrique de l'ouest, par ailleurs représentant l'ITPC (coalition internationale pour la préparation aux traitements) a tenu à relever que le mécanisme souhaité n'est en aucun cas une nouvelle organisation, mais plutôt un dispositif que les acteurs de la société civile gagneraient à s'approprier.

« Le mécanisme est un dispositif que nous voulons pour la société civile afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle dans la perspective de l'amélioration de la qualité de la santé des populations en Côte d'Ivoire ». A t'il affirmé.

Ayant pour objectif principal la validation du document conceptuel de cet outil communautaire en vue de le présenter aux partenaires de la santé en Côte d'Ivoire, cet atelier qui se déroule présentement à Abidjan Cocody du 26 au 28 Août 2019 est donc l'ultime plateforme pour les différents acteurs de la société civile leur permettant de l'analyser encore une fois, obtenir un consensus et le finaliser.

« C'est un dispositif qui va permettre de capitaliser toutes les interventions de la société civile mais également observer tout ce qui se fait en matière d'accès aux services de santé au niveau du secteur publique, du secteur communautaire et du secteur privé et y apporter des solutions en cas de difficultés », a révélé M. Alain Manouan, montrant ainsi l'importance et l'impact d'un tel mécanisme.

Présentant le draft du document conceptuel de ce mécanisme national communautaire à l'ensemble des participants de cet atelier, M. Lambert Doit (participant) a tenu à préciser que la plateforme est ouverte à toutes les organisations de la société civile ivoirienne.

Mais pour un bien meilleur fonctionnement, elle se verra conduite par une TASK FORCE composée de trois céllules à savoir, la céllule stratégique, la céllule d'interventions thématiques et la céllule suivi-évaluation.

Il faut retenir que les deux premiers jours de l'atelier (26 et 27 Août) sont réservés aux travaux de formalisation et de validation du document conceptuel du "Mécanisme National de Surveillance Communautaire sur la Santé en Côte d'Ivoire" qui sera présenté le mercredi 28 Août 2019 aux partenaires clés qui appuient le secteur de la santé en Côte d'Ivoire.

Varol