"Super-Codeurs" : L'opérateur digital engagé initie une cinquantaine au monde digital

  • 07/04/2020
  • Source : Fratmat.info
Une cinquantaine de jeunes dont l’âge varie entre 4 et 15 ans ont au bénéficié en cette fin d’année du programme super codeurs initié par l’opérateur digital et engagé, Orange Côte d’Ivoire. A travers des ateliers, ces jeunes ont appris, le 14 décembre 2019, à se familiariser avec le monde digital.

Pour leur apprentissage, ils ont eu accès à un outil simple et ludique, le « Scratch », pour percer les secrets du codage. Il s’agit d’un logiciel de programmation conçu pour eux, leur permettant ainsi de créer leur propre animation. Au siège d’Orange digital academy, à Abidjan-Riviera IV, les tout-petits ont fait montre de leur ingéniosité.

Des super-codeurs attentifs aux conseils des coaches (DR) Sur le site d’Orange digital academy, les enfants ont profité du matériel disponible et des coaches qui sont disponibles, avec des sessions adaptées.

Ce programme, explique, Murielle Kouassi, responsable de projets Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), chez Orange Côte d’Ivoire, a été initié depuis 2015. Il s’agit dira-t-elle, de montrer aux enfants qu’Internet, au-delà des réseaux sociaux tels YouTube, Facebook peut être un métier. « On peut apprendre à coder, créer quelque chose d’intéressant. L’idée, c’est de faire des mini jeux vidéo », a-t-elle soutenu. Selon Habib Bamba, Habib Bamba, directeur de la transformation, du digital et des médias à Orange CI, ce programme a été ouvert pour accompagner la jeunesse ivoirienne à apprendre les nouveaux métiers du numérique.

Poursuivant, il a rappelé que l’opérateur multiservices, digital et engagé accompagne également les entrepreneurs via Orange Fab. « Aujourd’hui, on a les moins jeunes, les enfants de 04 ans à 15 ans que nous accompagnons, parce qu’on se dit, si on veut avoir de futurs champions, développeurs, qui rejoindrons Orange digital dans quelques années, il faut leur faire découvrir ces nouveaux métiers ». A l’en croire, c’est à ce niveau se trouve les opportunités. A noter que depuis 2015, plus d’une centaine d’enfants ont été initiés au codage.